LISTE DES SITES A CONSULTER :

ALTERNATURE : www.alternature.com
ALTERNATURE, vous présente des solutions alternatives plus respectueuses de notre environnement. Découvrez notre gamme de produits, tels que : Aliments végétariens pour chats et chiens, croquettes végétariennes hypoallergéniques pour chats et chiens, régime végétarien, Anastasia Anastasia, jeune chamane vivant seule en osmose totale avec la nature dans la taïga sibérienne, a initié Wladimir Megre aux mystères de la nature et de la métaphysique, Cèdre de Sibérie Anastasia, dont Vladimir Megre nous a révélé l'existence dans ses livres, révèle les bienfaits des cèdres de Sibérie en général et des cèdres qui tintent en particulier. ALTERNATURE c'est aussi L'huile de cèdre, les noix de cèdre comme des pignons, des pommes de cèdre, Chi-Machine Avec la Chi-Machine, ou oxygen exerciser, du Dr Inoue, stimulez ou retrouvez votre forme sans effort grâce aux oscillations latérales la méthode du poisson rouge, ALTERNATURE c'est aussi le Sel de l'Himalaya Le sel cristallisé naturel s'est formé il y a environ 230 millions d'années quand une partie des océans originels s'est asséchée. On le retrouve souvent sous forme de veines blanchâtres à rougeâtres dans certains massifs montagneux. Des conditions géologiques particulières l'ont tellement comprimé que cela a permis d'en retrouver sous forme de cristal parfait. La meilleure qualité de ce sel rappelle d'ailleurs le cristal de roche ou l'eau gelée. ALTERNATURE c'est aussi Messages de l'Eau Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée. ALTERNATURE vous remercie de votre visite ... ALTERNATURE, vous présente des solutions alternatives plus respectueuses de notre environnement. Découvrez notre gamme de produits, tels que : Aliments végétariens pour chats et chiens, croquettes végétariennes hypoallergéniques pour chats et chiens, régime végétarien, Anastasia Anastasia, jeune chamane vivant seule en osmose totale avec la nature dans la taïga sibérienne, a initié Wladimir Megre aux mystères de la nature et de la métaphysique, Cèdre de Sibérie Anastasia, dont Vladimir Megre nous a révélé l'existence dans ses livres, révèle les bienfaits des cèdres de Sibérie en général et des cèdres qui tintent en particulier. ALTERNATURE c'est aussi L'huile de cèdre, les noix de cèdre comme des pignons, des pommes de cèdre, Chi-Machine Avec la Chi-Machine, ou oxygen exerciser, du Dr Inoue, stimulez ou retrouvez votre forme sans effort grâce aux oscillations latérales la méthode du poisson rouge, ALTERNATURE c'est aussi le Sel de l'Himalaya Le sel cristallisé naturel s'est formé il y a environ 230 millions d'années quand une partie des océans originels s'est asséchée. On le retrouve souvent sous forme de veines blanchâtres à rougeâtres dans certains massifs montagneux. Des conditions géologiques particulières l'ont tellement comprimé que cela a permis d'en retrouver sous forme de cristal parfait. La meilleure qualité de ce sel rappelle d'ailleurs le cristal de roche ou l'eau gelée. ALTERNATURE c'est aussi Messages de l'Eau Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée. ALTERNATURE vous remercie de votre visite ...
ALTERNATURE, vous présente des solutions alternatives plus respectueuses de notre environnement. Découvrez notre gamme de produits, tels que : Aliments végétariens pour chats et chiens, croquettes végétariennes hypoallergéniques pour chats et chiens, régime végétarien, Anastasia Anastasia, jeune chamane vivant seule en osmose totale avec la nature dans la taïga sibérienne, a initié Wladimir Megre aux mystères de la nature et de la métaphysique, Cèdre de Sibérie Anastasia, dont Vladimir Megre nous a révélé l'existence dans ses livres, révèle les bienfaits des cèdres de Sibérie en général et des cèdres qui tintent en particulier. ALTERNATURE c'est aussi L'huile de cèdre, les noix de cèdre comme des pignons, des pommes de cèdre, Chi-Machine Avec la Chi-Machine, ou oxygen exerciser, du Dr Inoue, stimulez ou retrouvez votre forme sans effort grâce aux oscillations latérales la méthode du poisson rouge, ALTERNATURE c'est aussi le Sel de l'Himalaya Le sel cristallisé naturel s'est formé il y a environ 230 millions d'années quand une partie des océans originels s'est asséchée. On le retrouve souvent sous forme de veines blanchâtres à rougeâtres dans certains massifs montagneux. Des conditions géologiques particulières l'ont tellement comprimé que cela a permis d'en retrouver sous forme de cristal parfait. La meilleure qualité de ce sel rappelle d'ailleurs le cristal de roche ou l'eau gelée. ALTERNATURE c'est aussi Messages de l'Eau Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée. ALTERNATURE vous remercie de votre visite ... ALTERNATURE, vous présente des solutions alternatives plus respectueuses de notre environnement. Découvrez notre gamme de produits, tels que : Aliments végétariens pour chats et chiens, croquettes végétariennes hypoallergéniques pour chats et chiens, régime végétarien, Anastasia Anastasia, jeune chamane vivant seule en osmose totale avec la nature dans la taïga sibérienne, a initié Wladimir Megre aux mystères de la nature et de la métaphysique, Cèdre de Sibérie Anastasia, dont Vladimir Megre nous a révélé l'existence dans ses livres, révèle les bienfaits des cèdres de Sibérie en général et des cèdres qui tintent en particulier. ALTERNATURE c'est aussi L'huile de cèdre, les noix de cèdre comme des pignons, des pommes de cèdre, Chi-Machine Avec la Chi-Machine, ou oxygen exerciser, du Dr Inoue, stimulez ou retrouvez votre forme sans effort grâce aux oscillations latérales la méthode du poisson rouge, ALTERNATURE c'est aussi le Sel de l'Himalaya Le sel cristallisé naturel s'est formé il y a environ 230 millions d'années quand une partie des océans originels s'est asséchée. On le retrouve souvent sous forme de veines blanchâtres à rougeâtres dans certains massifs montagneux. Des conditions géologiques particulières l'ont tellement comprimé que cela a permis d'en retrouver sous forme de cristal parfait. La meilleure qualité de ce sel rappelle d'ailleurs le cristal de roche ou l'eau gelée. ALTERNATURE c'est aussi Messages de l'Eau Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée. ALTERNATURE vous remercie de votre visite ...
ALTERNATURE, vous présente des solutions alternatives plus respectueuses de notre environnement. Découvrez notre gamme de produits, tels que : Aliments végétariens pour chats et chiens, croquettes végétariennes hypoallergéniques pour chats et chiens, régime végétarien, Anastasia Anastasia, jeune chamane vivant seule en osmose totale avec la nature dans la taïga sibérienne, a initié Wladimir Megre aux mystères de la nature et de la métaphysique, Cèdre de Sibérie Anastasia, dont Vladimir Megre nous a révélé l'existence dans ses livres, révèle les bienfaits des cèdres de Sibérie en général et des cèdres qui tintent en particulier. ALTERNATURE c'est aussi L'huile de cèdre, les noix de cèdre comme des pignons, des pommes de cèdre, Chi-Machine Avec la Chi-Machine, ou oxygen exerciser, du Dr Inoue, stimulez ou retrouvez votre forme sans effort grâce aux oscillations latérales la méthode du poisson rouge, ALTERNATURE c'est aussi le Sel de l'Himalaya Le sel cristallisé naturel s'est formé il y a environ 230 millions d'années quand une partie des océans originels s'est asséchée. On le retrouve souvent sous forme de veines blanchâtres à rougeâtres dans certains massifs montagneux. Des conditions géologiques particulières l'ont tellement comprimé que cela a permis d'en retrouver sous forme de cristal parfait. La meilleure qualité de ce sel rappelle d'ailleurs le cristal de roche ou l'eau gelée. ALTERNATURE c'est aussi Messages de l'Eau Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée. ALTERNATURE vous remercie de votre visite ... ALTERNATURE, vous présente des solutions alternatives plus respectueuses de notre environnement. Découvrez notre gamme de produits, tels que : Aliments végétariens pour chats et chiens, croquettes végétariennes hypoallergéniques pour chats et chiens, régime végétarien, Anastasia Anastasia, jeune chamane vivant seule en osmose totale avec la nature dans la taïga sibérienne, a initié Wladimir Megre aux mystères de la nature et de la métaphysique, Cèdre de Sibérie Anastasia, dont Vladimir Megre nous a révélé l'existence dans ses livres, révèle les bienfaits des cèdres de Sibérie en général et des cèdres qui tintent en particulier. ALTERNATURE c'est aussi L'huile de cèdre, les noix de cèdre comme des pignons, des pommes de cèdre, Chi-Machine Avec la Chi-Machine, ou oxygen exerciser, du Dr Inoue, stimulez ou retrouvez votre forme sans effort grâce aux oscillations latérales la méthode du poisson rouge, ALTERNATURE c'est aussi le Sel de l'Himalaya Le sel cristallisé naturel s'est formé il y a environ 230 millions d'années quand une partie des océans originels s'est asséchée. On le retrouve souvent sous forme de veines blanchâtres à rougeâtres dans certains massifs montagneux. Des conditions géologiques particulières l'ont tellement comprimé que cela a permis d'en retrouver sous forme de cristal parfait. La meilleure qualité de ce sel rappelle d'ailleurs le cristal de roche ou l'eau gelée. ALTERNATURE c'est aussi Messages de l'Eau Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée. ALTERNATURE vous remercie de votre visite ...
ALTERNATURE, vous présente des solutions alternatives plus respectueuses de notre environnement. Découvrez notre gamme de produits, tels que : Aliments végétariens pour chats et chiens, croquettes végétariennes hypoallergéniques pour chats et chiens, régime végétarien, Anastasia Anastasia, jeune chamane vivant seule en osmose totale avec la nature dans la taïga sibérienne, a initié Wladimir Megre aux mystères de la nature et de la métaphysique, Cèdre de Sibérie Anastasia, dont Vladimir Megre nous a révélé l'existence dans ses livres, révèle les bienfaits des cèdres de Sibérie en général et des cèdres qui tintent en particulier. ALTERNATURE c'est aussi L'huile de cèdre, les noix de cèdre comme des pignons, des pommes de cèdre, Chi-Machine Avec la Chi-Machine, ou oxygen exerciser, du Dr Inoue, stimulez ou retrouvez votre forme sans effort grâce aux oscillations latérales la méthode du poisson rouge, ALTERNATURE c'est aussi le Sel de l'Himalaya Le sel cristallisé naturel s'est formé il y a environ 230 millions d'années quand une partie des océans originels s'est asséchée. On le retrouve souvent sous forme de veines blanchâtres à rougeâtres dans certains massifs montagneux. Des conditions géologiques particulières l'ont tellement comprimé que cela a permis d'en retrouver sous forme de cristal parfait. La meilleure qualité de ce sel rappelle d'ailleurs le cristal de roche ou l'eau gelée. ALTERNATURE c'est aussi Messages de l'Eau Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée. ALTERNATURE vous remercie de votre visite ... ALTERNATURE, vous présente des solutions alternatives plus respectueuses de notre environnement. Découvrez notre gamme de produits, tels que : Aliments végétariens pour chats et chiens, croquettes végétariennes hypoallergéniques pour chats et chiens, régime végétarien, Anastasia Anastasia, jeune chamane vivant seule en osmose totale avec la nature dans la taïga sibérienne, a initié Wladimir Megre aux mystères de la nature et de la métaphysique, Cèdre de Sibérie Anastasia, dont Vladimir Megre nous a révélé l'existence dans ses livres, révèle les bienfaits des cèdres de Sibérie en général et des cèdres qui tintent en particulier. ALTERNATURE c'est aussi L'huile de cèdre, les noix de cèdre comme des pignons, des pommes de cèdre, Chi-Machine Avec la Chi-Machine, ou oxygen exerciser, du Dr Inoue, stimulez ou retrouvez votre forme sans effort grâce aux oscillations latérales la méthode du poisson rouge, ALTERNATURE c'est aussi le Sel de l'Himalaya Le sel cristallisé naturel s'est formé il y a environ 230 millions d'années quand une partie des océans originels s'est asséchée. On le retrouve souvent sous forme de veines blanchâtres à rougeâtres dans certains massifs montagneux. Des conditions géologiques particulières l'ont tellement comprimé que cela a permis d'en retrouver sous forme de cristal parfait. La meilleure qualité de ce sel rappelle d'ailleurs le cristal de roche ou l'eau gelée. ALTERNATURE c'est aussi Messages de l'Eau Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée. ALTERNATURE vous remercie de votre visite ...
ALTERNATURE, vous présente des solutions alternatives plus respectueuses de notre environnement. Découvrez notre gamme de produits, tels que : Aliments végétariens pour chats et chiens, croquettes végétariennes hypoallergéniques pour chats et chiens, régime végétarien, Anastasia Anastasia, jeune chamane vivant seule en osmose totale avec la nature dans la taïga sibérienne, a initié Wladimir Megre aux mystères de la nature et de la métaphysique, Cèdre de Sibérie Anastasia, dont Vladimir Megre nous a révélé l'existence dans ses livres, révèle les bienfaits des cèdres de Sibérie en général et des cèdres qui tintent en particulier. ALTERNATURE c'est aussi L'huile de cèdre, les noix de cèdre comme des pignons, des pommes de cèdre, Chi-Machine Avec la Chi-Machine, ou oxygen exerciser, du Dr Inoue, stimulez ou retrouvez votre forme sans effort grâce aux oscillations latérales la méthode du poisson rouge, ALTERNATURE c'est aussi le Sel de l'Himalaya Le sel cristallisé naturel s'est formé il y a environ 230 millions d'années quand une partie des océans originels s'est asséchée. On le retrouve souvent sous forme de veines blanchâtres à rougeâtres dans certains massifs montagneux. Des conditions géologiques particulières l'ont tellement comprimé que cela a permis d'en retrouver sous forme de cristal parfait. La meilleure qualité de ce sel rappelle d'ailleurs le cristal de roche ou l'eau gelée. ALTERNATURE c'est aussi Messages de l'Eau Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée. ALTERNATURE vous remercie de votre visite ... ALTERNATURE, vous présente des solutions alternatives plus respectueuses de notre environnement. Découvrez notre gamme de produits, tels que : Aliments végétariens pour chats et chiens, croquettes végétariennes hypoallergéniques pour chats et chiens, régime végétarien, Anastasia Anastasia, jeune chamane vivant seule en osmose totale avec la nature dans la taïga sibérienne, a initié Wladimir Megre aux mystères de la nature et de la métaphysique, Cèdre de Sibérie Anastasia, dont Vladimir Megre nous a révélé l'existence dans ses livres, révèle les bienfaits des cèdres de Sibérie en général et des cèdres qui tintent en particulier. ALTERNATURE c'est aussi L'huile de cèdre, les noix de cèdre comme des pignons, des pommes de cèdre, Chi-Machine Avec la Chi-Machine, ou oxygen exerciser, du Dr Inoue, stimulez ou retrouvez votre forme sans effort grâce aux oscillations latérales la méthode du poisson rouge, ALTERNATURE c'est aussi le Sel de l'Himalaya Le sel cristallisé naturel s'est formé il y a environ 230 millions d'années quand une partie des océans originels s'est asséchée. On le retrouve souvent sous forme de veines blanchâtres à rougeâtres dans certains massifs montagneux. Des conditions géologiques particulières l'ont tellement comprimé que cela a permis d'en retrouver sous forme de cristal parfait. La meilleure qualité de ce sel rappelle d'ailleurs le cristal de roche ou l'eau gelée. ALTERNATURE c'est aussi Messages de l'Eau Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée, Le livre de photos de cristaux d'eau gelée. ALTERNATURE vous remercie de votre visite ...
CONFISERIE DES GARRIGUES : www.confiserie-garrigues.com
Nougat tendre - Pâte d'amande - Calissons de Provence - Biscuit - pain d'épice
Tender nougat - Almondpaste - Calissons de Provence - Cookie
D'ARCY INTERNATIONAL : www.darcy-international.com
Pour une meilleure qualité de vie d'Arcy International vous présente ses produits
For a better quality of life.D'Arcy International presents you its products food complements
JUM'LAC SARL- LA VOIE LACTEE EARL : www.jumvital.com
Le Lait de nos juments Jum'Vital, obtenu sur notre Domaine conduit en Biodynamie; lait de jument entier cryoprécipité, lyophilisé, fermenté, dermocosmétiques. Notre Domaine, La Voie Lactée, 1er lactarium de Lait de Jument Naturel, est situé dans les Vosges du Nord. Jum'Vital, le lait de jument du Domaine de La Voie Lactée se distingue et se valorise par son environnement, le Parc Naturel des Vosges du Nord, son élevage de chevaux haflinger et son agriculture bio-dynamique (biodynamique). Le lait de jument Jum'Vital est dans sa composition le lait le plus proche du lait maternel et convient parfaitement aux bébés et aux nourrissons. Toute la richesse et la force du lait de jument Jum'vital se retrouvent dans nos deux gammes : nutrition et dermocosmétique. Jum'Vital nutrition, aide à lutter contre le stress, la fatigue, et à améliorer la flore de l'intestin. Le lait de jument Jum'Vital renforce les intestins. Le lait de jument Jum'Vital nutrition, obtenu en biodynamie, agit sur la bouche en revitalisant la flore buccale et prévient des petits problèmes bucco-dentaires. Le lait de jument Jum'Vital peut être consommé par le bébé, le nourrisson, l'adolescent, l'adulte et les personnes âgées. Les produits Jum'Vital nutrition, sont garantis 100% lait de nos juments. Jum'Vital beauté, propose des produits cosmétiques naturels pour la peau permettant de restructurer l'épiderme apportant douceur et soyance à la peau. Le lait de jument Jum'Vital obtenu en biodynamie, représente une synergie parfaite entre l'intestin et la peau. Le lait de jument Jum'Vital fait partie des produits naturels utilisés en médecines douces. Jum'Vital, votre allié de santé et de beauté le plus précieux.
Le Lait de nos juments Jum'Vital, obtenu sur notre Domaine conduit en Biodynamie; lait de jument entier cryoprécipité, lyophilisé, fermenté, dermocosmétiques. Notre Domaine, La Voie Lactée, 1er lactarium de Lait de Jument Naturel, est situé dans les Vosges du Nord. Jum'Vital, le lait de jument du Domaine de La Voie Lactée se distingue et se valorise par son environnement, le Parc Naturel des Vosges du Nord, son élevage de chevaux haflinger et son agriculture bio-dynamique (biodynamique). Le lait de jument Jum'Vital est dans sa composition le lait le plus proche du lait maternel et convient parfaitement aux bébés et aux nourrissons. Toute la richesse et la force du lait de jument Jum'vital se retrouvent dans nos deux gammes : nutrition et dermocosmétique. Jum'Vital nutrition, aide à lutter contre le stress, la fatigue, et à améliorer la flore de l'intestin. Le lait de jument Jum'Vital renforce les intestins. Le lait de jument Jum'Vital nutrition, obtenu en biodynamie, agit sur la bouche en revitalisant la flore buccale et prévient des petits problèmes bucco-dentaires. Le lait de jument Jum'Vital peut être consommé par le bébé, le nourrisson, l'adolescent, l'adulte et les personnes âgées. Les produits Jum'Vital nutrition, sont garantis 100% lait de nos juments. Jum'Vital beauté, propose des produits cosmétiques naturels pour la peau permettant de restructurer l'épiderme apportant douceur et soyance à la peau. Le lait de jument Jum'Vital obtenu en biodynamie, représente une synergie parfaite entre l'intestin et la peau. Le lait de jument Jum'Vital fait partie des produits naturels utilisés en médecines douces. Jum'Vital, votre allié de santé et de beauté le plus précieux.
Le Lait de nos juments Jum'Vital, obtenu sur notre Domaine conduit en Biodynamie; lait de jument entier cryoprécipité, lyophilisé, fermenté, dermocosmétiques. Notre Domaine, La Voie Lactée, 1er lactarium de Lait de Jument Naturel, est situé dans les Vosges du Nord. Jum'Vital, le lait de jument du Domaine de La Voie Lactée se distingue et se valorise par son environnement, le Parc Naturel des Vosges du Nord, son élevage de chevaux haflinger et son agriculture bio-dynamique (biodynamique). Le lait de jument Jum'Vital est dans sa composition le lait le plus proche du lait maternel et convient parfaitement aux bébés et aux nourrissons. Toute la richesse et la force du lait de jument Jum'vital se retrouvent dans nos deux gammes : nutrition et dermocosmétique. Jum'Vital nutrition, aide à lutter contre le stress, la fatigue, et à améliorer la flore de l'intestin. Le lait de jument Jum'Vital renforce les intestins. Le lait de jument Jum'Vital nutrition, obtenu en biodynamie, agit sur la bouche en revitalisant la flore buccale et prévient des petits problèmes bucco-dentaires. Le lait de jument Jum'Vital peut être consommé par le bébé, le nourrisson, l'adolescent, l'adulte et les personnes âgées. Les produits Jum'Vital nutrition, sont garantis 100% lait de nos juments. Jum'Vital beauté, propose des produits cosmétiques naturels pour la peau permettant de restructurer l'épiderme apportant douceur et soyance à la peau. Le lait de jument Jum'Vital obtenu en biodynamie, représente une synergie parfaite entre l'intestin et la peau. Le lait de jument Jum'Vital fait partie des produits naturels utilisés en médecines douces. Jum'Vital, votre allié de santé et de beauté le plus précieux.
Lait de jument Jum'Vital, l'essentiel du lait de jument. Le Lait de Jument Jum'Vital concept de santé et de beauté du Domaine de La Voie Lactée, 1er lactarium de Lait de Jument Naturel, est situé dans les Vosges du Nord. Jum'Vital, le lait de jument du Domaine de La Voie Lactée se distingue et se valorise par son environnement, le Parc Naturel des Vosges du Nord, son élevage de chevaux haflinger et son agriculture bio-dynamique (biodynamique). Le lait de jument Jum'Vital est dans sa composition le lait le plus proche du lait maternel et convient parfaitement aux bébés et aux nourrissons. Toute la richesse et la force du lait de jument Jum'vital se retrouvent dans nos deux gammes : nutrition et dermocosmétique. Jum'Vital nutrition, aide à lutter contre le stress, la fatigue, et à améliorer la flore de l'intestin. Le lait de jument Jum'Vital renforce les intestins. Le lait de jument Jum'Vital nutrition, obtenu en bio-dynamie, agit sur la bouche en revitalisant la flore buccale et prévient des petits problèmes bucco-dentaires. Le lait de jument Jum'Vital peut être consommé par le bébé, le nourrisson, l'adolescent, l'adulte et les personnes âgées. Les produits Jum'Vital nutrition, sont garantis 100% lait de nos juments. Jum'Vital beauté, propose des produits cosmétiques naturels pour la peau permettant de restructurer l'épiderme apportant douceur et soyance à la peau. Le lait de jument Jum'Vital obtenu en biodynamie, représente une synergie parfaite entre l'intestin et la peau. Le lait de jument Jum'Vital fait partie des produits naturels utilisés en médecines douces. Jum'Vital, votre allié de santé et de beauté le plus précieux.
Lait de jument Jum'Vital, l'essentiel du lait de jument. Le Lait de Jument Jum'Vital concept de santé et de beauté du Domaine de La Voie Lactée, 1er lactarium de Lait de Jument Naturel, est situé dans les Vosges du Nord. Jum'Vital, le lait de jument du Domaine de La Voie Lactée se distingue et se valorise par son environnement, le Parc Naturel des Vosges du Nord, son élevage de chevaux haflinger et son agriculture bio-dynamique (biodynamique). Le lait de jument Jum'Vital est dans sa composition le lait le plus proche du lait maternel et convient parfaitement aux bébés et aux nourrissons. Toute la richesse et la force du lait de jument Jum'vital se retrouvent dans nos deux gammes : nutrition et dermocosmétique. Jum'Vital nutrition, aide à lutter contre le stress, la fatigue, et à améliorer la flore de l'intestin. Le lait de jument Jum'Vital renforce les intestins. Le lait de jument Jum'Vital nutrition, obtenu en bio-dynamie, agit sur la bouche en revitalisant la flore buccale et prévient des petits problèmes bucco-dentaires. Le lait de jument Jum'Vital peut être consommé par le bébé, le nourrisson, l'adolescent, l'adulte et les personnes âgées. Les produits Jum'Vital nutrition, sont garantis 100% lait de nos juments. Jum'Vital beauté, propose des produits cosmétiques naturels pour la peau permettant de restructurer l'épiderme apportant douceur et soyance à la peau. Le lait de jument Jum'Vital obtenu en biodynamie, représente une synergie parfaite entre l'intestin et la peau. Le lait de jument Jum'Vital fait partie des produits naturels utilisés en médecines douces. Jum'Vital, votre allié de santé et de beauté le plus précieux.
WEMAT SA. Groupe STROHMAIER : www.wemat.fr
WEMAT GROUPE STROHMAIER FRANCE : Vente aux professionnels des matériaux de construction, ciment, plaque de plâtre, pavés : dalles, pavés, béton , plâtre, isolations, talus de pierres. WEMAT : Vente uniquement aux négoces en matériaux de contruction. Liste de nos produits :BETON CELLULAIRE " PORIT " CARREAUX DE PLATRE ENDUITS ET COLLES ISO 3 PANNEAUX PARTICULES PISA DOUBLAGE - POLYSTYRENE - PLAQUES DE PLATRE VERMICULITE PALABORA LAINE DE VERRE ISOGLASS POLYSTYRENE EXTRUDE OSSATURES ET SUSPENTESVIS POUR PLAQUES DE PLATRE BANDES POUR PLAQUES DE PLATRE BAGUETTES BANTI BEKAERT TRAME EN FIBRE DE VERRE POUR ENDUITS ACCESSOIRES POUR CARREAUX DE PLATRE BOMBES DE MOUSSE POLYURETHANE EUROMOUSSE CARTOUCHES DE MASTIC D'ETANCHEITE EUROMASTIC RUBANS ADHESIFS BESMATEC FILM BATIMENT - SOUS TOITURE - GEOTEXTILE PROTECTION DE SOUBASSEMENT BITUME ET CARBONIL SANDROCK BANDES D'ETANCHEITE EUROBAND MORTIERS - COLLES PRETS A L'EMPLOI EN SAC TREILLIS DE CHAPE CROISILLONS DE CARRELEUR DISQUES A TRONCONNER DISQUES DIAMANT CONNECTEURS BOIS VORMANN AGRAFES DE LAMBRIS - CHEVILLES BRIQUES DE VERRE 190 X 190 X 80 MM PAVES - BORDURETTES - DALLES GAZON PIERRES DE TALUS STROHMAIER DALLES GRAVILLONS - STRUCTUREES - GRENAILLEES PALISSADES VDB PALISSADES - PIERRES DE TALUS EHL MURS DE SOUTENNEMENT EN L BAC A FLEURS - AUGES ET FONTAINES PLOTS DE DALLAGE FIXES ET REGLABLESCOUPE - PAVES ET DALLES ALMI BOIS D'ENVIRONNEMENT CANIVEAUX STORA - DRAIN CANIVEAUX BETON REMACLE GRILLES CAILLEBOTISSAUT DE LOUP OU COUR ANGLAISE WOLFA TUILES SAARTON PLAQUES ONDULEES FIBRE CIMENT ROCALLA et : matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés.
WEMAT GROUPE STROHMAIER FRANCE : Vente aux professionnels des matériaux de construction, ciment, plaque de plâtre, pavés : dalles, pavés, béton , plâtre, isolations, talus de pierres. WEMAT : Vente uniquement aux négoces en matériaux de contruction. Liste de nos produits :BETON CELLULAIRE " PORIT " CARREAUX DE PLATRE ENDUITS ET COLLES ISO 3 PANNEAUX PARTICULES PISA DOUBLAGE - POLYSTYRENE - PLAQUES DE PLATRE VERMICULITE PALABORA LAINE DE VERRE ISOGLASS POLYSTYRENE EXTRUDE OSSATURES ET SUSPENTESVIS POUR PLAQUES DE PLATRE BANDES POUR PLAQUES DE PLATRE BAGUETTES BANTI BEKAERT TRAME EN FIBRE DE VERRE POUR ENDUITS ACCESSOIRES POUR CARREAUX DE PLATRE BOMBES DE MOUSSE POLYURETHANE EUROMOUSSE CARTOUCHES DE MASTIC D'ETANCHEITE EUROMASTIC RUBANS ADHESIFS BESMATEC FILM BATIMENT - SOUS TOITURE - GEOTEXTILE PROTECTION DE SOUBASSEMENT BITUME ET CARBONIL SANDROCK BANDES D'ETANCHEITE EUROBAND MORTIERS - COLLES PRETS A L'EMPLOI EN SAC TREILLIS DE CHAPE CROISILLONS DE CARRELEUR DISQUES A TRONCONNER DISQUES DIAMANT CONNECTEURS BOIS VORMANN AGRAFES DE LAMBRIS - CHEVILLES BRIQUES DE VERRE 190 X 190 X 80 MM PAVES - BORDURETTES - DALLES GAZON PIERRES DE TALUS STROHMAIER DALLES GRAVILLONS - STRUCTUREES - GRENAILLEES PALISSADES VDB PALISSADES - PIERRES DE TALUS EHL MURS DE SOUTENNEMENT EN L BAC A FLEURS - AUGES ET FONTAINES PLOTS DE DALLAGE FIXES ET REGLABLESCOUPE - PAVES ET DALLES ALMI BOIS D'ENVIRONNEMENT CANIVEAUX STORA - DRAIN CANIVEAUX BETON REMACLE GRILLES CAILLEBOTISSAUT DE LOUP OU COUR ANGLAISE WOLFA TUILES SAARTON PLAQUES ONDULEES FIBRE CIMENT ROCALLA et : matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés.
WEMAT GROUPE STROHMAIER FRANCE : Vente aux professionnels des matériaux de construction, ciment, plaque de plâtre, pavés : dalles, pavés, béton , plâtre, isolations, talus de pierres. WEMAT : Vente uniquement aux négoces en matériaux de contruction. Liste de nos produits :BETON CELLULAIRE " PORIT " CARREAUX DE PLATRE ENDUITS ET COLLES ISO 3 PANNEAUX PARTICULES PISA DOUBLAGE - POLYSTYRENE - PLAQUES DE PLATRE VERMICULITE PALABORA LAINE DE VERRE ISOGLASS POLYSTYRENE EXTRUDE OSSATURES ET SUSPENTESVIS POUR PLAQUES DE PLATRE BANDES POUR PLAQUES DE PLATRE BAGUETTES BANTI BEKAERT TRAME EN FIBRE DE VERRE POUR ENDUITS ACCESSOIRES POUR CARREAUX DE PLATRE BOMBES DE MOUSSE POLYURETHANE EUROMOUSSE CARTOUCHES DE MASTIC D'ETANCHEITE EUROMASTIC RUBANS ADHESIFS BESMATEC FILM BATIMENT - SOUS TOITURE - GEOTEXTILE PROTECTION DE SOUBASSEMENT BITUME ET CARBONIL SANDROCK BANDES D'ETANCHEITE EUROBAND MORTIERS - COLLES PRETS A L'EMPLOI EN SAC TREILLIS DE CHAPE CROISILLONS DE CARRELEUR DISQUES A TRONCONNER DISQUES DIAMANT CONNECTEURS BOIS VORMANN AGRAFES DE LAMBRIS - CHEVILLES BRIQUES DE VERRE 190 X 190 X 80 MM PAVES - BORDURETTES - DALLES GAZON PIERRES DE TALUS STROHMAIER DALLES GRAVILLONS - STRUCTUREES - GRENAILLEES PALISSADES VDB PALISSADES - PIERRES DE TALUS EHL MURS DE SOUTENNEMENT EN L BAC A FLEURS - AUGES ET FONTAINES PLOTS DE DALLAGE FIXES ET REGLABLESCOUPE - PAVES ET DALLES ALMI BOIS D'ENVIRONNEMENT CANIVEAUX STORA - DRAIN CANIVEAUX BETON REMACLE GRILLES CAILLEBOTISSAUT DE LOUP OU COUR ANGLAISE WOLFA TUILES SAARTON PLAQUES ONDULEES FIBRE CIMENT ROCALLA et : matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés.
WEMAT GROUPE STROHMAIER FRANCE : Vente aux professionnels des matériaux de construction, ciment, plaque de plâtre, pavés : dalles, pavés, béton , plâtre, isolations, talus de pierres. WEMAT : Vente uniquement aux négoces en matériaux de contruction. Liste de nos produits :BETON CELLULAIRE " PORIT " CARREAUX DE PLATRE ENDUITS ET COLLES ISO 3 PANNEAUX PARTICULES PISA DOUBLAGE - POLYSTYRENE - PLAQUES DE PLATRE VERMICULITE PALABORA LAINE DE VERRE ISOGLASS POLYSTYRENE EXTRUDE OSSATURES ET SUSPENTESVIS POUR PLAQUES DE PLATRE BANDES POUR PLAQUES DE PLATRE BAGUETTES BANTI BEKAERT TRAME EN FIBRE DE VERRE POUR ENDUITS ACCESSOIRES POUR CARREAUX DE PLATRE BOMBES DE MOUSSE POLYURETHANE EUROMOUSSE CARTOUCHES DE MASTIC D'ETANCHEITE EUROMASTIC RUBANS ADHESIFS BESMATEC FILM BATIMENT - SOUS TOITURE - GEOTEXTILE PROTECTION DE SOUBASSEMENT BITUME ET CARBONIL SANDROCK BANDES D'ETANCHEITE EUROBAND MORTIERS - COLLES PRETS A L'EMPLOI EN SAC TREILLIS DE CHAPE CROISILLONS DE CARRELEUR DISQUES A TRONCONNER DISQUES DIAMANT CONNECTEURS BOIS VORMANN AGRAFES DE LAMBRIS - CHEVILLES BRIQUES DE VERRE 190 X 190 X 80 MM PAVES - BORDURETTES - DALLES GAZON PIERRES DE TALUS STROHMAIER DALLES GRAVILLONS - STRUCTUREES - GRENAILLEES PALISSADES VDB PALISSADES - PIERRES DE TALUS EHL MURS DE SOUTENNEMENT EN L BAC A FLEURS - AUGES ET FONTAINES PLOTS DE DALLAGE FIXES ET REGLABLESCOUPE - PAVES ET DALLES ALMI BOIS D'ENVIRONNEMENT CANIVEAUX STORA - DRAIN CANIVEAUX BETON REMACLE GRILLES CAILLEBOTISSAUT DE LOUP OU COUR ANGLAISE WOLFA TUILES SAARTON PLAQUES ONDULEES FIBRE CIMENT ROCALLA et : matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés.
WEMAT GROUPE STROHMAIER FRANCE : Vente aux professionnels des matériaux de construction, ciment, plaque de plâtre, pavés : dalles, pavés, béton , plâtre, isolations, talus de pierres. WEMAT : Vente uniquement aux négoces en matériaux de contruction. Liste de nos produits :BETON CELLULAIRE " PORIT " CARREAUX DE PLATRE ENDUITS ET COLLES ISO 3 PANNEAUX PARTICULES PISA DOUBLAGE - POLYSTYRENE - PLAQUES DE PLATRE VERMICULITE PALABORA LAINE DE VERRE ISOGLASS POLYSTYRENE EXTRUDE OSSATURES ET SUSPENTESVIS POUR PLAQUES DE PLATRE BANDES POUR PLAQUES DE PLATRE BAGUETTES BANTI BEKAERT TRAME EN FIBRE DE VERRE POUR ENDUITS ACCESSOIRES POUR CARREAUX DE PLATRE BOMBES DE MOUSSE POLYURETHANE EUROMOUSSE CARTOUCHES DE MASTIC D'ETANCHEITE EUROMASTIC RUBANS ADHESIFS BESMATEC FILM BATIMENT - SOUS TOITURE - GEOTEXTILE PROTECTION DE SOUBASSEMENT BITUME ET CARBONIL SANDROCK BANDES D'ETANCHEITE EUROBAND MORTIERS - COLLES PRETS A L'EMPLOI EN SAC TREILLIS DE CHAPE CROISILLONS DE CARRELEUR DISQUES A TRONCONNER DISQUES DIAMANT CONNECTEURS BOIS VORMANN AGRAFES DE LAMBRIS - CHEVILLES BRIQUES DE VERRE 190 X 190 X 80 MM PAVES - BORDURETTES - DALLES GAZON PIERRES DE TALUS STROHMAIER DALLES GRAVILLONS - STRUCTUREES - GRENAILLEES PALISSADES VDB PALISSADES - PIERRES DE TALUS EHL MURS DE SOUTENNEMENT EN L BAC A FLEURS - AUGES ET FONTAINES PLOTS DE DALLAGE FIXES ET REGLABLESCOUPE - PAVES ET DALLES ALMI BOIS D'ENVIRONNEMENT CANIVEAUX STORA - DRAIN CANIVEAUX BETON REMACLE GRILLES CAILLEBOTISSAUT DE LOUP OU COUR ANGLAISE WOLFA TUILES SAARTON PLAQUES ONDULEES FIBRE CIMENT ROCALLA et : matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés, matériaux de construction ciment, plaque de plâtre, pavés.
BOULANGERIE SAVOYARDE : www.boulangerie-savoyarde.com
Pains, fougasse, cake au fruit, muesli biologique, biologique, complet, seigle
SGE GINGEMBRE ET ASSOCIES : www.gingembre-geometre-expert.com
SGE GINGEMBRE ET ASSOCIES, cabinet de géomètres experts. Votre partenaire pour le foncier, la topographie, l'immobilier, l'aménagement, l'ingénieurie, l'urbanisme et l'expertise.
CROQUEZ-NATURE : www.webdatagest.com/croquez-nature/
CHENE DE L' EST : www.chenedelest.com
Chêne de l'est, fabricant de parquets et planchers 100 % massifs, le spécialiste du parquet et du plancher fini, verni, huilé, prêt à la pose. Chêne de l'Est est attentive à la bonne gestion du patrimoine forestier. Notre savoir-faire, allié aux méthodes modernes, nous permettent de suivre les tendances de la décoration et d'évoluer sans cesse vers de nouvelles teintes et finitions. Chêne de l'Est est en mesure de vous proposer une gamme très complète de parquets et planchers sans cesse renouvelée. Nous vous proposons des parquets issus de la gamme traditionnelle, en épaisseur 14 mm ou 22 mm, comme le parquet chêne 100 % massif, dans les choix premier, rustique, nature, en finition brut. Mais aussi les parquets frêne, hêtre... Nous vous proposons des planchers issus de la gamme nature. Une gamme de planchers à larges lames, en épaisseur 14 mm ou 22 mm, livrés prêts à la pose, en finition huilé ou verni, ne nécessitant pas de ponçage, et de vitrification ultérieure. Cette gamme regroupe des planchers en chêne 100 % massif, dans les choix premier, rustique, classique. Des planchers en érable, merbau... Mais surtout des planchers exclusifs comme les échelles non parallèles, en chêne 100 % massif, en finition verni, huilé, brossé verni, brossé huilé. Des entrelacs, en érable et chêne ou merbau et chêne, en choix premier, finition huilé. Des planchers martelés en finition, verni, teinté, huilé ou brut. Le martelage est possible sur tous les parquets et planchers de notre gamme. Des planchers grandes longueurs, jusqu'à 5 mètres, en chêne dans un choix classique, en finition huilé ou brut... Nous retenons votre attention tout particulièrement sur le Chêne Vieux de France®. Grâce à un vieillissement du bois jusqu'à 6 mm de profondeur , voire à coeur, vous pouvez ainsi disposer d'un plancher à l'aspect ancien, tout en bénéficiant d'un plancher neuf (pose facile, 100 % massif, finition au choix, huilé ou verni, teinté et martelé). La priorité de Chêne de l'Est est donné au chêne, mais nous distribuons aussi des exotiques (merbau, jatoba, ipé, bambou, bankiraï, wengé... ), et d'autres essences comme le bouleau de Finlande, le pitch pin, le hêtre, l'érable, le mélèze de Sibérie... Grâce à nos trois sites, de sciage, de fabrication, et de finition, nous pouvons être à l 'écoute de vos besoins, et nous pouvons vous satisfaire dans les meilleurs délais. Depuis 1960, l'entreprise familiale perpétue la tradition du chêne massif. Nous récoltons nos bois dans les meilleurs massifs forestiers de nos régions. Chêne de l'Est est attentive à la bonne gestion du patrimoine forestier. Il est important de préciser que le bois est une ressource naturelle renouvelable. Après la récolte du bois, la forêt repousse. C'est une évidence qui mérite d'être soulignée. Il faut savoir que l'exploitation forestière prélève chaque année moins de 60 % du volume de l'accroissement annuel de la forêt. Après la récolte, nos bois sont transformés dans nos trois sites, de sciage, de fabrication, et de finition, de la grume, en passant par les plots, les frises, les avivés jusqu'aux produits finis parquets et planchers Chêne de l'Est.
Chêne de l'est, fabricant de parquets et planchers 100 % massifs, le spécialiste du parquet et du plancher fini, verni, huilé, prêt à la pose. Chêne de l'Est est attentive à la bonne gestion du patrimoine forestier. Notre savoir-faire, allié aux méthodes modernes, nous permettent de suivre les tendances de la décoration et d'évoluer sans cesse vers de nouvelles teintes et finitions. Chêne de l'Est est en mesure de vous proposer une gamme très complète de parquets et planchers sans cesse renouvelée. Nous vous proposons des parquets issus de la gamme traditionnelle, en épaisseur 14 mm ou 22 mm, comme le parquet chêne 100 % massif, dans les choix premier, rustique, nature, en finition brut. Mais aussi les parquets frêne, hêtre... Nous vous proposons des planchers issus de la gamme nature. Une gamme de planchers à larges lames, en épaisseur 14 mm ou 22 mm, livrés prêts à la pose, en finition huilé ou verni, ne nécessitant pas de ponçage, et de vitrification ultérieure. Cette gamme regroupe des planchers en chêne 100 % massif, dans les choix premier, rustique, classique. Des planchers en érable, merbau... Mais surtout des planchers exclusifs comme les échelles non parallèles, en chêne 100 % massif, en finition verni, huilé, brossé verni, brossé huilé. Des entrelacs, en érable et chêne ou merbau et chêne, en choix premier, finition huilé. Des planchers martelés en finition, verni, teinté, huilé ou brut. Le martelage est possible sur tous les parquets et planchers de notre gamme. Des planchers grandes longueurs, jusqu'à 5 mètres, en chêne dans un choix classique, en finition huilé ou brut... Nous retenons votre attention tout particulièrement sur le Chêne Vieux de France®. Grâce à un vieillissement du bois jusqu'à 6 mm de profondeur , voire à coeur, vous pouvez ainsi disposer d'un plancher à l'aspect ancien, tout en bénéficiant d'un plancher neuf (pose facile, 100 % massif, finition au choix, huilé ou verni, teinté et martelé). La priorité de Chêne de l'Est est donné au chêne, mais nous distribuons aussi des exotiques (merbau, jatoba, ipé, bambou, bankiraï, wengé... ), et d'autres essences comme le bouleau de Finlande, le pitch pin, le hêtre, l'érable, le mélèze de Sibérie... Grâce à nos trois sites, de sciage, de fabrication, et de finition, nous pouvons être à l 'écoute de vos besoins, et nous pouvons vous satisfaire dans les meilleurs délais. Depuis 1960, l'entreprise familiale perpétue la tradition du chêne massif. Nous récoltons nos bois dans les meilleurs massifs forestiers de nos régions. Chêne de l'Est est attentive à la bonne gestion du patrimoine forestier. Il est important de préciser que le bois est une ressource naturelle renouvelable. Après la récolte du bois, la forêt repousse. C'est une évidence qui mérite d'être soulignée. Il faut savoir que l'exploitation forestière prélève chaque année moins de 60 % du volume de l'accroissement annuel de la forêt. Après la récolte, nos bois sont transformés dans nos trois sites, de sciage, de fabrication, et de finition, de la grume, en passant par les plots, les frises, les avivés jusqu'aux produits finis parquets et planchers Chêne de l'Est.
Chêne de l'est, fabricant de parquets et planchers 100 % massifs, le spécialiste du parquet et du plancher fini, verni, huilé, prêt à la pose. Chêne de l'Est est attentive à la bonne gestion du patrimoine forestier. Notre savoir-faire, allié aux méthodes modernes, nous permettent de suivre les tendances de la décoration et d'évoluer sans cesse vers de nouvelles teintes et finitions. Chêne de l'Est est en mesure de vous proposer une gamme très complète de parquets et planchers sans cesse renouvelée. Nous vous proposons des parquets issus de la gamme traditionnelle, en épaisseur 14 mm ou 22 mm, comme le parquet chêne 100 % massif, dans les choix premier, rustique, nature, en finition brut. Mais aussi les parquets frêne, hêtre... Nous vous proposons des planchers issus de la gamme nature. Une gamme de planchers à larges lames, en épaisseur 14 mm ou 22 mm, livrés prêts à la pose, en finition huilé ou verni, ne nécessitant pas de ponçage, et de vitrification ultérieure. Cette gamme regroupe des planchers en chêne 100 % massif, dans les choix premier, rustique, classique. Des planchers en érable, merbau... Mais surtout des planchers exclusifs comme les échelles non parallèles, en chêne 100 % massif, en finition verni, huilé, brossé verni, brossé huilé. Des entrelacs, en érable et chêne ou merbau et chêne, en choix premier, finition huilé. Des planchers martelés en finition, verni, teinté, huilé ou brut. Le martelage est possible sur tous les parquets et planchers de notre gamme. Des planchers grandes longueurs, jusqu'à 5 mètres, en chêne dans un choix classique, en finition huilé ou brut... Nous retenons votre attention tout particulièrement sur le Chêne Vieux de France®. Grâce à un vieillissement du bois jusqu'à 6 mm de profondeur , voire à coeur, vous pouvez ainsi disposer d'un plancher à l'aspect ancien, tout en bénéficiant d'un plancher neuf (pose facile, 100 % massif, finition au choix, huilé ou verni, teinté et martelé). La priorité de Chêne de l'Est est donné au chêne, mais nous distribuons aussi des exotiques (merbau, jatoba, ipé, bambou, bankiraï, wengé... ), et d'autres essences comme le bouleau de Finlande, le pitch pin, le hêtre, l'érable, le mélèze de Sibérie... Grâce à nos trois sites, de sciage, de fabrication, et de finition, nous pouvons être à l 'écoute de vos besoins, et nous pouvons vous satisfaire dans les meilleurs délais. Depuis 1960, l'entreprise familiale perpétue la tradition du chêne massif. Nous récoltons nos bois dans les meilleurs massifs forestiers de nos régions. Chêne de l'Est est attentive à la bonne gestion du patrimoine forestier. Il est important de préciser que le bois est une ressource naturelle renouvelable. Après la récolte du bois, la forêt repousse. C'est une évidence qui mérite d'être soulignée. Il faut savoir que l'exploitation forestière prélève chaque année moins de 60 % du volume de l'accroissement annuel de la forêt. Après la récolte, nos bois sont transformés dans nos trois sites, de sciage, de fabrication, et de finition, de la grume, en passant par les plots, les frises, les avivés jusqu'aux produits finis parquets et planchers Chêne de l'Est.
Chêne de l'est, fabricant de parquets et planchers 100 % massifs, le spécialiste du parquet et du plancher fini, verni, huilé, prêt à la pose. Chêne de l'Est est attentive à la bonne gestion du patrimoine forestier. Notre savoir-faire, allié aux méthodes modernes, nous permettent de suivre les tendances de la décoration et d'évoluer sans cesse vers de nouvelles teintes et finitions. Chêne de l'Est est en mesure de vous proposer une gamme très complète de parquets et planchers sans cesse renouvelée. Nous vous proposons des parquets issus de la gamme traditionnelle, en épaisseur 14 mm ou 22 mm, comme le parquet chêne 100 % massif, dans les choix premier, rustique, nature, en finition brut. Mais aussi les parquets frêne, hêtre... Nous vous proposons des planchers issus de la gamme nature. Une gamme de planchers à larges lames, en épaisseur 14 mm ou 22 mm, livrés prêts à la pose, en finition huilé ou verni, ne nécessitant pas de ponçage, et de vitrification ultérieure. Cette gamme regroupe des planchers en chêne 100 % massif, dans les choix premier, rustique, classique. Des planchers en érable, merbau... Mais surtout des planchers exclusifs comme les échelles non parallèles, en chêne 100 % massif, en finition verni, huilé, brossé verni, brossé huilé. Des entrelacs, en érable et chêne ou merbau et chêne, en choix premier, finition huilé. Des planchers martelés en finition, verni, teinté, huilé ou brut. Le martelage est possible sur tous les parquets et planchers de notre gamme. Des planchers grandes longueurs, jusqu'à 5 mètres, en chêne dans un choix classique, en finition huilé ou brut... Nous retenons votre attention tout particulièrement sur le Chêne Vieux de France®. Grâce à un vieillissement du bois jusqu'à 6 mm de profondeur , voire à coeur, vous pouvez ainsi disposer d'un plancher à l'aspect ancien, tout en bénéficiant d'un plancher neuf (pose facile, 100 % massif, finition au choix, huilé ou verni, teinté et martelé). La priorité de Chêne de l'Est est donné au chêne, mais nous distribuons aussi des exotiques (merbau, jatoba, ipé, bambou, bankiraï, wengé... ), et d'autres essences comme le bouleau de Finlande, le pitch pin, le hêtre, l'érable, le mélèze de Sibérie... Grâce à nos trois sites, de sciage, de fabrication, et de finition, nous pouvons être à l 'écoute de vos besoins, et nous pouvons vous satisfaire dans les meilleurs délais. Depuis 1960, l'entreprise familiale perpétue la tradition du chêne massif. Nous récoltons nos bois dans les meilleurs massifs forestiers de nos régions. Chêne de l'Est est attentive à la bonne gestion du patrimoine forestier. Il est important de préciser que le bois est une ressource naturelle renouvelable. Après la récolte du bois, la forêt repousse. C'est une évidence qui mérite d'être soulignée. Il faut savoir que l'exploitation forestière prélève chaque année moins de 60 % du volume de l'accroissement annuel de la forêt. Après la récolte, nos bois sont transformés dans nos trois sites, de sciage, de fabrication, et de finition, de la grume, en passant par les plots, les frises, les avivés jusqu'aux produits finis parquets et planchers Chêne de l'Est.
Chêne de l'est, fabricant de parquets et planchers 100 % massifs, le spécialiste du parquet et du plancher fini, verni, huilé, prêt à la pose. Chêne de l'Est est attentive à la bonne gestion du patrimoine forestier. Notre savoir-faire, allié aux méthodes modernes, nous permettent de suivre les tendances de la décoration et d'évoluer sans cesse vers de nouvelles teintes et finitions. Chêne de l'Est est en mesure de vous proposer une gamme très complète de parquets et planchers sans cesse renouvelée. Nous vous proposons des parquets issus de la gamme traditionnelle, en épaisseur 14 mm ou 22 mm, comme le parquet chêne 100 % massif, dans les choix premier, rustique, nature, en finition brut. Mais aussi les parquets frêne, hêtre... Nous vous proposons des planchers issus de la gamme nature. Une gamme de planchers à larges lames, en épaisseur 14 mm ou 22 mm, livrés prêts à la pose, en finition huilé ou verni, ne nécessitant pas de ponçage, et de vitrification ultérieure. Cette gamme regroupe des planchers en chêne 100 % massif, dans les choix premier, rustique, classique. Des planchers en érable, merbau... Mais surtout des planchers exclusifs comme les échelles non parallèles, en chêne 100 % massif, en finition verni, huilé, brossé verni, brossé huilé. Des entrelacs, en érable et chêne ou merbau et chêne, en choix premier, finition huilé. Des planchers martelés en finition, verni, teinté, huilé ou brut. Le martelage est possible sur tous les parquets et planchers de notre gamme. Des planchers grandes longueurs, jusqu'à 5 mètres, en chêne dans un choix classique, en finition huilé ou brut... Nous retenons votre attention tout particulièrement sur le Chêne Vieux de France®. Grâce à un vieillissement du bois jusqu'à 6 mm de profondeur , voire à coeur, vous pouvez ainsi disposer d'un plancher à l'aspect ancien, tout en bénéficiant d'un plancher neuf (pose facile, 100 % massif, finition au choix, huilé ou verni, teinté et martelé). La priorité de Chêne de l'Est est donné au chêne, mais nous distribuons aussi des exotiques (merbau, jatoba, ipé, bambou, bankiraï, wengé... ), et d'autres essences comme le bouleau de Finlande, le pitch pin, le hêtre, l'érable, le mélèze de Sibérie... Grâce à nos trois sites, de sciage, de fabrication, et de finition, nous pouvons être à l 'écoute de vos besoins, et nous pouvons vous satisfaire dans les meilleurs délais. Depuis 1960, l'entreprise familiale perpétue la tradition du chêne massif. Nous récoltons nos bois dans les meilleurs massifs forestiers de nos régions. Chêne de l'Est est attentive à la bonne gestion du patrimoine forestier. Il est important de préciser que le bois est une ressource naturelle renouvelable. Après la récolte du bois, la forêt repousse. C'est une évidence qui mérite d'être soulignée. Il faut savoir que l'exploitation forestière prélève chaque année moins de 60 % du volume de l'accroissement annuel de la forêt. Après la récolte, nos bois sont transformés dans nos trois sites, de sciage, de fabrication, et de finition, de la grume, en passant par les plots, les frises, les avivés jusqu'aux produits finis parquets et planchers Chêne de l'Est.
AKISTO : www.akisto.com
MONTEC : www.montec.fr
0
0
0
0
0
WEBDATAGEST FRANCE : www.webdatagest.com
WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,
WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,
WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,
WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,
WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software, WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software. WEBDATAGEST FRANCE : Conditions générales de vente. WEBDATAGEST FRANCE créateur de site internet, fournisseur de téléphonie ip - VOIP, Hébergeur de site internet, afilié afnic, réservation de vos noms de domaine, paiement sécurisé, paiement cic, tpev, tpe, backoffice de gestion de site internet, animation flash, mailing list, vente de téléphone ip, vente de téléphone voip, téléphonie ip, développement de solution software,
QEM : www.qem.fr
Qualité Environnement Matériaux, Bâtiment à développement durable, construction saine, maison bio, habitat naturel, éco-habitat, écologie nature et habitat, HQE, maison écologique, matériaux et santé. Bienvenue sur www.qem.fr , le portail des matériaux sains, écologiques, alternatifs, renouvelables et naturels. Découvrez les sélections de matériaux sains, choisit par nos partenaires professionnels de l'éco-construction. Le Groupe QEM Qualité Environnement Matériaux intervient pour promouvoir l'habitat sain, l'éco-construction et la conception de maisons écologiques,Adresses utiles de laboratoires d'experts, d'organismes et des partenaires QEM Des maisons saines, écologiques, naturelles, bio-climatiques, géobiologiques : Construisez vous même ou faites construire votre maison écologique QEM en suivant les prescriptions de nos partenaires. Des contacts dans toute la France. Dossiers pédagogiques : La construction vivante - La maison bio-climatique - La décoration au naturel, L'isolation respirante - Les matériaux et la santé. Documents techniques : Des fiches techniques par produits - livret électricité - livret décoration - livret isolation - livret laine de mouton - Les insectes xylophages. Le Groupe QEM est pour : le confort acoustique, phonique, thermique, les économies d' énergie, la géobiologie, l'architecture vivante, la qualité de l'air. Pour les fibres végétales, et les fibres animales. Pour l'écologie l'habitat et la nature La santé de l'habitat et les matériaux sains, écologiques, alternatifs et naturels, la qualité environnementale des matériaux le développement de l'énergie grise, le recyclage, le solaire, le photovoltaïque, l' électricité biotique, le renouvelable, les éoliennes. Pour la santé, l'hygiène, le bio, le naturel, l'environnement, le compostage, le vert. Le Groupe QEM est contre : le tout chimique le tout synthétique, les COV, les gaz à effets de serre, le radon, la contamination des acariens, les fibres artificielles (minérales), l'amiante, le plomb, les moisissures, les poussières, l'oxyde d'azote, l'ozone, les légionelles, contre la pollution, la toxicité, les allergies. CHARTE DES MATERIAUX SAINS : Terre, Bois, pierre, peintures naturelles, décoration, enduits, lasures, chaux, cire, vernis, colle bio, huile dure, liège, ouate de cellulose, laine de mouton, chanvre, lin, coco, panneaux de bois, panneau de gypse naturel et plâtre, fibres isolantes, briques en terres, terres cuites et terres crues, isolation, respirante, et isolant sain et naturel, traitement, non toxique, des bois . PROSE ECOLOGIQUE - HABITAT ET NATURE : l' habitat naturel, une idée saine, revenue du fond des ages. Nature et habitat se rencontrent, l'harmonie du lieu est parfaite. De toujours, l'animal ou l'homme creusent ou construisent un habitat naturel et sain; la nature est "habitat" pour toute vie. Habiter naturel relève du bon sens, ma nature est d'habiter dans la nature. Pour habiter la terre, habiter ma mère Nature, j'ai construit ma maison naturelle, ma nature est d'être en santé.Habitat et santé, matériaux et santé, environnement et santé, la nature est santé. D'aucuns diront que ma maison est biodynamique, bio-climatique, géobiologique, écologique, seulement ma nature est d'habiter dans la nature.Mon logis est mon œuvre, mon logis est écologique, la nature est mon amie, ma maison est naturelle, mon habitat est nature. AUX PEINTURES NATURELLES. Le vieux droguiste ouvrait les volets de sa boutique, dans le matin frais d'un bourg de province. On entrait dans une atmosphère d'effluve accueillante. Peinture naturelle, couleur naturelle, des odeurs de nature: les peintures de la nature sans chimie, sans toxine.Des peintures naturelles, dans les paniers d'osiers, résines d'ambres et colophanes, cire d'abeilles et graines de lin, écorces orangées ou de citrons - Coque et brou de noix. Des peintures naturelles, dans les bocaux de verre, des huiles végétales, pâtes et poudres d'ocres, des matières végétales, cires et caséines, des laitiers de chaux grasse, kaolins et dolomites. Peinture naturelle, des mots venus d'ailleurs, dammaline et carnauba , saflor et dammar, standolie et tong de chine, essences exotiques se mêlent dans l'air feutré. Aux peintures naturelles, toucher les pâtes de couleurs, glisser les doigts dans les bleus dans les verts, poudre d'ocre et noir de vigne, sienne, ombre, lavande ou lilas. Peinture et nature, pour plonger dans les couleurs océan, amande, outremer et s'enivrer de parfums, dans les peintures de la nature. LA MAISON NATURELLE. J'ai vu ma maison naturelle dans mes rêves, j'ai humé les odeurs de terre et des bois, j'ai touché ma maison naturelle de mes mains, j'ai goûté un air frais de briques et de pierres, j'ai senti ma maison naturelle comme en rêve, j'ai entendu crier l'aubier des charpentes. Ma maison naturelle est vivante. Hommage aux compagnons !
Qualité Environnement Matériaux, Bâtiment à développement durable, construction saine, maison bio, habitat naturel, éco-habitat, écologie nature et habitat, HQE, maison écologique, matériaux et santé. Bienvenue sur www.qem.fr , le portail des matériaux sains, écologiques, alternatifs, renouvelables et naturels. Découvrez les sélections de matériaux sains, choisit par nos partenaires professionnels de l'éco-construction. Le Groupe QEM Qualité Environnement Matériaux intervient pour promouvoir l'habitat sain, l'éco-construction et la conception de maisons écologiques,Adresses utiles de laboratoires d'experts, d'organismes et des partenaires QEM Des maisons saines, écologiques, naturelles, bio-climatiques, géobiologiques : Construisez vous même ou faites construire votre maison écologique QEM en suivant les prescriptions de nos partenaires. Des contacts dans toute la France. Dossiers pédagogiques : La construction vivante - La maison bio-climatique - La décoration au naturel, L'isolation respirante - Les matériaux et la santé. Documents techniques : Des fiches techniques par produits - livret électricité - livret décoration - livret isolation - livret laine de mouton - Les insectes xylophages. Le Groupe QEM est pour : le confort acoustique, phonique, thermique, les économies d' énergie, la géobiologie, l'architecture vivante, la qualité de l'air. Pour les fibres végétales, et les fibres animales. Pour l'écologie l'habitat et la nature La santé de l'habitat et les matériaux sains, écologiques, alternatifs et naturels, la qualité environnementale des matériaux le développement de l'énergie grise, le recyclage, le solaire, le photovoltaïque, l' électricité biotique, le renouvelable, les éoliennes. Pour la santé, l'hygiène, le bio, le naturel, l'environnement, le compostage, le vert. Le Groupe QEM est contre : le tout chimique le tout synthétique, les COV, les gaz à effets de serre, le radon, la contamination des acariens, les fibres artificielles (minérales), l'amiante, le plomb, les moisissures, les poussières, l'oxyde d'azote, l'ozone, les légionelles, contre la pollution, la toxicité, les allergies. CHARTE DES MATERIAUX SAINS : Terre, Bois, pierre, peintures naturelles, décoration, enduits, lasures, chaux, cire, vernis, colle bio, huile dure, liège, ouate de cellulose, laine de mouton, chanvre, lin, coco, panneaux de bois, panneau de gypse naturel et plâtre, fibres isolantes, briques en terres, terres cuites et terres crues, isolation, respirante, et isolant sain et naturel, traitement, non toxique, des bois . PROSE ECOLOGIQUE - HABITAT ET NATURE : l' habitat naturel, une idée saine, revenue du fond des ages. Nature et habitat se rencontrent, l'harmonie du lieu est parfaite. De toujours, l'animal ou l'homme creusent ou construisent un habitat naturel et sain; la nature est "habitat" pour toute vie. Habiter naturel relève du bon sens, ma nature est d'habiter dans la nature. Pour habiter la terre, habiter ma mère Nature, j'ai construit ma maison naturelle, ma nature est d'être en santé.Habitat et santé, matériaux et santé, environnement et santé, la nature est santé. D'aucuns diront que ma maison est biodynamique, bio-climatique, géobiologique, écologique, seulement ma nature est d'habiter dans la nature.Mon logis est mon œuvre, mon logis est écologique, la nature est mon amie, ma maison est naturelle, mon habitat est nature. AUX PEINTURES NATURELLES. Le vieux droguiste ouvrait les volets de sa boutique, dans le matin frais d'un bourg de province. On entrait dans une atmosphère d'effluve accueillante. Peinture naturelle, couleur naturelle, des odeurs de nature: les peintures de la nature sans chimie, sans toxine.Des peintures naturelles, dans les paniers d'osiers, résines d'ambres et colophanes, cire d'abeilles et graines de lin, écorces orangées ou de citrons - Coque et brou de noix. Des peintures naturelles, dans les bocaux de verre, des huiles végétales, pâtes et poudres d'ocres, des matières végétales, cires et caséines, des laitiers de chaux grasse, kaolins et dolomites. Peinture naturelle, des mots venus d'ailleurs, dammaline et carnauba , saflor et dammar, standolie et tong de chine, essences exotiques se mêlent dans l'air feutré. Aux peintures naturelles, toucher les pâtes de couleurs, glisser les doigts dans les bleus dans les verts, poudre d'ocre et noir de vigne, sienne, ombre, lavande ou lilas. Peinture et nature, pour plonger dans les couleurs océan, amande, outremer et s'enivrer de parfums, dans les peintures de la nature. LA MAISON NATURELLE. J'ai vu ma maison naturelle dans mes rêves, j'ai humé les odeurs de terre et des bois, j'ai touché ma maison naturelle de mes mains, j'ai goûté un air frais de briques et de pierres, j'ai senti ma maison naturelle comme en rêve, j'ai entendu crier l'aubier des charpentes. Ma maison naturelle est vivante. Hommage aux compagnons !
Qualité Environnement Matériaux, Bâtiment à développement durable, construction saine, maison bio, habitat naturel, éco-habitat, écologie nature et habitat, HQE, maison écologique, matériaux et santé. Bienvenue sur www.qem.fr , le portail des matériaux sains, écologiques, alternatifs, renouvelables et naturels. Découvrez les sélections de matériaux sains, choisit par nos partenaires professionnels de l'éco-construction. Le Groupe QEM Qualité Environnement Matériaux intervient pour promouvoir l'habitat sain, l'éco-construction et la conception de maisons écologiques,Adresses utiles de laboratoires d'experts, d'organismes et des partenaires QEM Des maisons saines, écologiques, naturelles, bio-climatiques, géobiologiques : Construisez vous même ou faites construire votre maison écologique QEM en suivant les prescriptions de nos partenaires. Des contacts dans toute la France. Dossiers pédagogiques : La construction vivante - La maison bio-climatique - La décoration au naturel, L'isolation respirante - Les matériaux et la santé. Documents techniques : Des fiches techniques par produits - livret électricité - livret décoration - livret isolation - livret laine de mouton - Les insectes xylophages. Le Groupe QEM est pour : le confort acoustique, phonique, thermique, les économies d' énergie, la géobiologie, l'architecture vivante, la qualité de l'air. Pour les fibres végétales, et les fibres animales. Pour l'écologie l'habitat et la nature La santé de l'habitat et les matériaux sains, écologiques, alternatifs et naturels, la qualité environnementale des matériaux le développement de l'énergie grise, le recyclage, le solaire, le photovoltaïque, l' électricité biotique, le renouvelable, les éoliennes. Pour la santé, l'hygiène, le bio, le naturel, l'environnement, le compostage, le vert. Le Groupe QEM est contre : le tout chimique le tout synthétique, les COV, les gaz à effets de serre, le radon, la contamination des acariens, les fibres artificielles (minérales), l'amiante, le plomb, les moisissures, les poussières, l'oxyde d'azote, l'ozone, les légionelles, contre la pollution, la toxicité, les allergies. CHARTE DES MATERIAUX SAINS : Terre, Bois, pierre, peintures naturelles, décoration, enduits, lasures, chaux, cire, vernis, colle bio, huile dure, liège, ouate de cellulose, laine de mouton, chanvre, lin, coco, panneaux de bois, panneau de gypse naturel et plâtre, fibres isolantes, briques en terres, terres cuites et terres crues, isolation, respirante, et isolant sain et naturel, traitement, non toxique, des bois . PROSE ECOLOGIQUE - HABITAT ET NATURE : l' habitat naturel, une idée saine, revenue du fond des ages. Nature et habitat se rencontrent, l'harmonie du lieu est parfaite. De toujours, l'animal ou l'homme creusent ou construisent un habitat naturel et sain; la nature est "habitat" pour toute vie. Habiter naturel relève du bon sens, ma nature est d'habiter dans la nature. Pour habiter la terre, habiter ma mère Nature, j'ai construit ma maison naturelle, ma nature est d'être en santé.Habitat et santé, matériaux et santé, environnement et santé, la nature est santé. D'aucuns diront que ma maison est biodynamique, bio-climatique, géobiologique, écologique, seulement ma nature est d'habiter dans la nature.Mon logis est mon œuvre, mon logis est écologique, la nature est mon amie, ma maison est naturelle, mon habitat est nature. AUX PEINTURES NATURELLES. Le vieux droguiste ouvrait les volets de sa boutique, dans le matin frais d'un bourg de province. On entrait dans une atmosphère d'effluve accueillante. Peinture naturelle, couleur naturelle, des odeurs de nature: les peintures de la nature sans chimie, sans toxine.Des peintures naturelles, dans les paniers d'osiers, résines d'ambres et colophanes, cire d'abeilles et graines de lin, écorces orangées ou de citrons - Coque et brou de noix. Des peintures naturelles, dans les bocaux de verre, des huiles végétales, pâtes et poudres d'ocres, des matières végétales, cires et caséines, des laitiers de chaux grasse, kaolins et dolomites. Peinture naturelle, des mots venus d'ailleurs, dammaline et carnauba , saflor et dammar, standolie et tong de chine, essences exotiques se mêlent dans l'air feutré. Aux peintures naturelles, toucher les pâtes de couleurs, glisser les doigts dans les bleus dans les verts, poudre d'ocre et noir de vigne, sienne, ombre, lavande ou lilas. Peinture et nature, pour plonger dans les couleurs océan, amande, outremer et s'enivrer de parfums, dans les peintures de la nature. LA MAISON NATURELLE. J'ai vu ma maison naturelle dans mes rêves, j'ai humé les odeurs de terre et des bois, j'ai touché ma maison naturelle de mes mains, j'ai goûté un air frais de briques et de pierres, j'ai senti ma maison naturelle comme en rêve, j'ai entendu crier l'aubier des charpentes. Ma maison naturelle est vivante. Hommage aux compagnons !
Qualité Environnement Matériaux, Bâtiment à développement durable, construction saine, maison bio, habitat naturel, éco-habitat, écologie nature et habitat, HQE, maison écologique, matériaux et santé. Bienvenue sur www.qem.fr , le portail des matériaux sains, écologiques, alternatifs, renouvelables et naturels. Découvrez les sélections de matériaux sains, choisit par nos partenaires professionnels de l'éco-construction. Le Groupe QEM Qualité Environnement Matériaux intervient pour promouvoir l'habitat sain, l'éco-construction et la conception de maisons écologiques,Adresses utiles de laboratoires d'experts, d'organismes et des partenaires QEM Des maisons saines, écologiques, naturelles, bio-climatiques, géobiologiques : Construisez vous même ou faites construire votre maison écologique QEM en suivant les prescriptions de nos partenaires. Des contacts dans toute la France. Dossiers pédagogiques : La construction vivante - La maison bio-climatique - La décoration au naturel, L'isolation respirante - Les matériaux et la santé. Documents techniques : Des fiches techniques par produits - livret électricité - livret décoration - livret isolation - livret laine de mouton - Les insectes xylophages. Le Groupe QEM est pour : le confort acoustique, phonique, thermique, les économies d' énergie, la géobiologie, l'architecture vivante, la qualité de l'air. Pour les fibres végétales, et les fibres animales. Pour l'écologie l'habitat et la nature La santé de l'habitat et les matériaux sains, écologiques, alternatifs et naturels, la qualité environnementale des matériaux le développement de l'énergie grise, le recyclage, le solaire, le photovoltaïque, l' électricité biotique, le renouvelable, les éoliennes. Pour la santé, l'hygiène, le bio, le naturel, l'environnement, le compostage, le vert. Le Groupe QEM est contre : le tout chimique le tout synthétique, les COV, les gaz à effets de serre, le radon, la contamination des acariens, les fibres artificielles (minérales), l'amiante, le plomb, les moisissures, les poussières, l'oxyde d'azote, l'ozone, les légionelles, contre la pollution, la toxicité, les allergies. CHARTE DES MATERIAUX SAINS : Terre, Bois, pierre, peintures naturelles, décoration, enduits, lasures, chaux, cire, vernis, colle bio, huile dure, liège, ouate de cellulose, laine de mouton, chanvre, lin, coco, panneaux de bois, panneau de gypse naturel et plâtre, fibres isolantes, briques en terres, terres cuites et terres crues, isolation, respirante, et isolant sain et naturel, traitement, non toxique, des bois . PROSE ECOLOGIQUE - HABITAT ET NATURE : l' habitat naturel, une idée saine, revenue du fond des ages. Nature et habitat se rencontrent, l'harmonie du lieu est parfaite. De toujours, l'animal ou l'homme creusent ou construisent un habitat naturel et sain; la nature est "habitat" pour toute vie. Habiter naturel relève du bon sens, ma nature est d'habiter dans la nature. Pour habiter la terre, habiter ma mère Nature, j'ai construit ma maison naturelle, ma nature est d'être en santé.Habitat et santé, matériaux et santé, environnement et santé, la nature est santé. D'aucuns diront que ma maison est biodynamique, bio-climatique, géobiologique, écologique, seulement ma nature est d'habiter dans la nature.Mon logis est mon œuvre, mon logis est écologique, la nature est mon amie, ma maison est naturelle, mon habitat est nature. AUX PEINTURES NATURELLES. Le vieux droguiste ouvrait les volets de sa boutique, dans le matin frais d'un bourg de province. On entrait dans une atmosphère d'effluve accueillante. Peinture naturelle, couleur naturelle, des odeurs de nature: les peintures de la nature sans chimie, sans toxine.Des peintures naturelles, dans les paniers d'osiers, résines d'ambres et colophanes, cire d'abeilles et graines de lin, écorces orangées ou de citrons - Coque et brou de noix. Des peintures naturelles, dans les bocaux de verre, des huiles végétales, pâtes et poudres d'ocres, des matières végétales, cires et caséines, des laitiers de chaux grasse, kaolins et dolomites. Peinture naturelle, des mots venus d'ailleurs, dammaline et carnauba , saflor et dammar, standolie et tong de chine, essences exotiques se mêlent dans l'air feutré. Aux peintures naturelles, toucher les pâtes de couleurs, glisser les doigts dans les bleus dans les verts, poudre d'ocre et noir de vigne, sienne, ombre, lavande ou lilas. Peinture et nature, pour plonger dans les couleurs océan, amande, outremer et s'enivrer de parfums, dans les peintures de la nature. LA MAISON NATURELLE. J'ai vu ma maison naturelle dans mes rêves, j'ai humé les odeurs de terre et des bois, j'ai touché ma maison naturelle de mes mains, j'ai goûté un air frais de briques et de pierres, j'ai senti ma maison naturelle comme en rêve, j'ai entendu crier l'aubier des charpentes. Ma maison naturelle est vivante. Hommage aux compagnons !
Qualité Environnement Matériaux, Bâtiment à développement durable, construction saine, maison bio, habitat naturel, éco-habitat, écologie nature et habitat, HQE, maison écologique, matériaux et santé. Bienvenue sur www.qem.fr , le portail des matériaux sains, écologiques, alternatifs, renouvelables et naturels. Découvrez les sélections de matériaux sains, choisit par nos partenaires professionnels de l'éco-construction. Le Groupe QEM Qualité Environnement Matériaux intervient pour promouvoir l'habitat sain, l'éco-construction et la conception de maisons écologiques,Adresses utiles de laboratoires d'experts, d'organismes et des partenaires QEM Des maisons saines, écologiques, naturelles, bio-climatiques, géobiologiques : Construisez vous même ou faites construire votre maison écologique QEM en suivant les prescriptions de nos partenaires. Des contacts dans toute la France. Dossiers pédagogiques : La construction vivante - La maison bio-climatique - La décoration au naturel, L'isolation respirante - Les matériaux et la santé. Documents techniques : Des fiches techniques par produits - livret électricité - livret décoration - livret isolation - livret laine de mouton - Les insectes xylophages. Le Groupe QEM est pour : le confort acoustique, phonique, thermique, les économies d' énergie, la géobiologie, l'architecture vivante, la qualité de l'air. Pour les fibres végétales, et les fibres animales. Pour l'écologie l'habitat et la nature La santé de l'habitat et les matériaux sains, écologiques, alternatifs et naturels, la qualité environnementale des matériaux le développement de l'énergie grise, le recyclage, le solaire, le photovoltaïque, l' électricité biotique, le renouvelable, les éoliennes. Pour la santé, l'hygiène, le bio, le naturel, l'environnement, le compostage, le vert. Le Groupe QEM est contre : le tout chimique le tout synthétique, les COV, les gaz à effets de serre, le radon, la contamination des acariens, les fibres artificielles (minérales), l'amiante, le plomb, les moisissures, les poussières, l'oxyde d'azote, l'ozone, les légionelles, contre la pollution, la toxicité, les allergies. CHARTE DES MATERIAUX SAINS : Terre, Bois, pierre, peintures naturelles, décoration, enduits, lasures, chaux, cire, vernis, colle bio, huile dure, liège, ouate de cellulose, laine de mouton, chanvre, lin, coco, panneaux de bois, panneau de gypse naturel et plâtre, fibres isolantes, briques en terres, terres cuites et terres crues, isolation, respirante, et isolant sain et naturel, traitement, non toxique, des bois . PROSE ECOLOGIQUE - HABITAT ET NATURE : l' habitat naturel, une idée saine, revenue du fond des ages. Nature et habitat se rencontrent, l'harmonie du lieu est parfaite. De toujours, l'animal ou l'homme creusent ou construisent un habitat naturel et sain; la nature est "habitat" pour toute vie. Habiter naturel relève du bon sens, ma nature est d'habiter dans la nature. Pour habiter la terre, habiter ma mère Nature, j'ai construit ma maison naturelle, ma nature est d'être en santé.Habitat et santé, matériaux et santé, environnement et santé, la nature est santé. D'aucuns diront que ma maison est biodynamique, bio-climatique, géobiologique, écologique, seulement ma nature est d'habiter dans la nature.Mon logis est mon œuvre, mon logis est écologique, la nature est mon amie, ma maison est naturelle, mon habitat est nature. AUX PEINTURES NATURELLES. Le vieux droguiste ouvrait les volets de sa boutique, dans le matin frais d'un bourg de province. On entrait dans une atmosphère d'effluve accueillante. Peinture naturelle, couleur naturelle, des odeurs de nature: les peintures de la nature sans chimie, sans toxine.Des peintures naturelles, dans les paniers d'osiers, résines d'ambres et colophanes, cire d'abeilles et graines de lin, écorces orangées ou de citrons - Coque et brou de noix. Des peintures naturelles, dans les bocaux de verre, des huiles végétales, pâtes et poudres d'ocres, des matières végétales, cires et caséines, des laitiers de chaux grasse, kaolins et dolomites. Peinture naturelle, des mots venus d'ailleurs, dammaline et carnauba , saflor et dammar, standolie et tong de chine, essences exotiques se mêlent dans l'air feutré. Aux peintures naturelles, toucher les pâtes de couleurs, glisser les doigts dans les bleus dans les verts, poudre d'ocre et noir de vigne, sienne, ombre, lavande ou lilas. Peinture et nature, pour plonger dans les couleurs océan, amande, outremer et s'enivrer de parfums, dans les peintures de la nature. LA MAISON NATURELLE. J'ai vu ma maison naturelle dans mes rêves, j'ai humé les odeurs de terre et des bois, j'ai touché ma maison naturelle de mes mains, j'ai goûté un air frais de briques et de pierres, j'ai senti ma maison naturelle comme en rêve, j'ai entendu crier l'aubier des charpentes. Ma maison naturelle est vivante. Hommage aux compagnons !
AVENUE67 : www.avenue67.com
Ville de Domme : www.domme.fr
LE DOMAINE DE LA VOIE LACTEE : www.lavoielactee.fr
Centre d'Elevage et de sélection de chevaux Haflinger du grand-Est de la Françe : DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France.
Centre d'Elevage et de sélection de chevaux Haflinger du grand-Est de la Françe : DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France.
Centre d'Elevage et de sélection de chevaux Haflinger du grand-Est de la Françe : DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France.
Centre d'Elevage et de sélection de chevaux Haflinger du grand-Est de la Françe : DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France.
Centre d'Elevage et de sélection de chevaux Haflinger du grand-Est de la Françe : DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France. DOMAINE DE LA VOIE LACTEE, CENTRE D'ELEVALE ET DE CHEVAUX HAFLINGER - DOMAINE DE LA VOIE LACTEE The "Milky Way" Haflinger Stud Farm. Centre d'Élevage et de Sélection de Chevaux HAFLINGER du Grand-Est de la France.
COURCHEVEL-SHOPPING : www.courchevel-shopping.com
VINOFORUM : www.vinoforum.com
GILLES ET BLAISE : www.gillesetblaise.com
ACE GROUP : www.suv.fr
0
0
0
0
0
MEGA SERVICE : www.mega-service.fr
Nutrition Outlet GmbH :
0
0
0
0
0
TELETHON : www.telethon.pf
APISPACE : www.apispace.com
APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004. APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004. APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.
APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004. APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004. APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.
APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004. APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004. APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.
APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004. APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004. APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.
APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004. APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004. APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.APISPACE : votre accompagnement en développement personnel par le coaching et le Reiki. Marie Caulliez, maitre Reiki et formée au coaching et à différentes techniques d'accompagnement, exerce à Tahiti depuis 2004.
WEBDATAGEST TAHITI ----TVF CONCEPT : www.webdatagest-tahiti.com
PRODUITS DE TAHITI : www.produitsdetahiti.com
SITE COMMERCANT : www.produitsdetahiti.com/testcom/
DANIEL DUPRAT : www.daniel-duprat.com
MAGIE CREATION : www.magie-creation.com
FERME PERLIERE : www.ferme-perliere.com
AIR FROID EQUIPEMENT : www.airfroidequipement.com
TAHITI-ITI : www.pacific-immo.com
SACREE PLANETE MAGAZINE : www.webdatagest.com/sacree-planete/
M3R PROMOTION : www.m3r-promotion.com
POERAINA : www.poeraina.com
VAINONI SARL : www.vainoni.eu
NAVE NAVE FENUA : www.navenavefenua.com
Marine Tours : www.marine-tours.net
locations bateaux à moteur, permis bateau côtier et hauturier, certificat radio CRR, Papeete, Tahiti.
HUAHINE NAUTIQUE : www.huahine-nautique.com
MARINA-TAINA : www.marina-taina.com
BUGGYDIVE : www.buggydive.com
Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Merci de visiter http://www.buggydive.com/texte/accueil.html
Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. http://www.buggydive.com/texte/accueil.html
Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. http://www.buggydive.com/texte/accueil.html
Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. http://www.buggydive.com/texte/accueil.html
Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet.Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. Louez des Buggy, faites de la plongée sous marine en Polynésie française, sur les îles sous le vent à Tahaa et Raiatea. Visitez et découvrez l'île sur terre et dans l'océan. Découvrez nos offres sur notre site internet. http://www.buggydive.com/texte/accueil.html
TIKIGUIDE : www.tikiguide.pf
Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles Tikiguide est un outil interactif utilisant la technologie GPS sur IPODTOUCH et IPHONE pour guider un touriste dans son tour de l'île de Tahiti et Moorea, au travers de tours pré-enregistrés et commentés Pour tout connaître sur les histoires, les anecdotes et légendes des sites touristiques des îles http://www.tikiguide.pf/texte/accueil.html
Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! http://www.tikiguide.pf/texte/accueil.html
Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! http://www.tikiguide.pf/texte/accueil.html
Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! http://www.tikiguide.pf/texte/accueil.html
Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! Tikiguide is an interactive device on IPODTOUCH or IPHONE that uses the GPS technology to guide a tourist around the islands of Tahiti and Moorea, through recorded and commented tours If you want to know the stories, the culture and legends on polynesian touristic sites, rent the tikiguide ! http://www.tikiguide.pf/texte/accueil.html
JUMTEST : www.webdatagest.com/jumtest/
AVIS TAHITI : www.webdatagest.com/avis-pacificar/
TAHITI WINDSURF SHOP : www.tahitiwindsurfshop.com
Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,
Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,
Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,
Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,
Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,Un Showroom Windsurf – Sup paddle – Kitesurf a Tahiti en Polynesie Française,
DOMINIQUEAUROYCOM : www.dominiqueauroycom.com
dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante.
dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante.
dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante.
dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante.
dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante. dominiqueauroy.com ------------------ Vin de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Une aventure : Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy.Adepte des vins de plaisir, fruités, élégants, Dominique Auroy a transmis cette philosophie à ses collaborateurs. Parvenir à faire du vin sous ces latitudes, développer la qualité de la production, tel est le défi qu’il s’est lancé dans les années 90. Un vignoble ne se développe pas sans une équipe motivée avec le goût du travail bien fait. Jacqueline le chef de culture, Louis, Hokulea et les autres, ont tous mis un peu d’eux-mêmes dans cette aventure. Le vin que vous dégustez raconte également leur histoire. La conversion au Bio : Depuis les débuts, Dominique Auroy cherche à favoriser les équilibres naturels par une viticulture soignée. Ces pratiques ont pour but l'équilibre de la vigne avec son environnement, l’expression du terroir et du climat particulier à chaque millésime. Depuis octobre 2010, l’équipe a entamé une démarche Bio, dans un souci d’engagement durable et d’éthique, une étape importante pour l’image de la vigne. Un organisme de certification, Ecocert est seul habilité à contrôler l’exploitation viticole et délivrer la mention « issu de l’agriculture biologique » et le logo AB. Dans le Pacifique, il est également possible au POETCom (Pacific Organic and Ethical Trade Community) de délivrer au Vin de Tahiti, la Norme Océanienne d'Agriculture Biologique et le logo Bio Pasifika. L’amour du métier, le respect de l’environnement, une philosophie humaniste, sont des valeurs partagées par ceux qui font le Vin de Tahiti en Polynésie. S’il fallait ne retenir qu’une raison de boire Bio, celle là serait suffisante.
DOMINIQUE-AUROYCOM : www.dominique-auroycom.com
dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.
dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.
dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.
dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.
dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.dominique-auroy.com ------------------ Indépendance énergétique de Tahiti - Domaine Dominique Auroy Pas de grands terroirs sans volonté humaine pour les révéler. Le domaine Ampélidacées ne fait pas exception à cette règle grâce à la personnalité hors du commun de Dominique Auroy. En effet, sur l’île de Tahiti, près d’un tiers de la production électrique provient de l’hydroélectricité. En l’absence de toute ressource en combustibles fossiles, la nécessité de lutter contre la précarité de l’approvisionnement énergétique de la Polynésie française et d’accroître son indépendance dans ce domaine a été ressentie dès le début du XXe siècle. C’est un ingénieur métropolitain, Dominique Auroy qui sera finalement à l’origine de ce développement, près de soixante ans plus tard. Un défi jugé impossible à l’époque par EDF et pourtant bel et bien relevé par celui qui est à l’origine, de l’indépendance énergétique de Tahiti puisqu’il a développé, suivi par d’autres ensuite, près de la moitié de la production hydroélectrique en vingt ans. Petite rétrospective… Les rivières de Tahiti: En 1920, Émile Martin, entrepreneur polynésien, conscient des contraintes structurelles et géographiques, véritables handicaps de l’insularité en matière énergétique, manifeste son souhait d’exploiter l’énergie des rivières de Tahiti. Dans les années 70, le Territoire charge la Société d’économie mixte, Enerpol, d’étudier l’aménagement hydroélectrique de la vallée de la Papenoo, mais la décision d’EDF (solicité à l’époque de la réalisation d’une étude NDLR) est sans appel : les ouvrages ne sont pas réalisables et trop coûteux. Dominique Auroy – arrivé en Polynésie française en 1965 pour le compte de la société CGEE, (aujourd’hui Cégélec) afin de participer à la construction des premières centrales d’énergie électrique, puis à l’origine de nombreuses électrifications dans les îles et notamment aux Marquises – va être le pionnier du développement de l’hydroélectricité à Tahiti. En 1979, mon plan de carrière à la CGEE me ramenait à la direction générale, à Paris, tout en gardant la responsabilité du Pacifique, explique Dominique Auroy. Je considérais que je pouvais participer de façon qualitative au développement de l’hydroélectricité et de l’amener en coût économique jusqu’à 50 % de la consommation électrique de l’île de Tahiti”. La tâche sera ardue… L’avis négatif de l’EDF pour la réalisation d’un ouvrage hydroélectrique ne facilite pas les choses. À l’époque, la production en énergie hydroélectrique est située au sud de Tahiti (produite par le syndicat intercommunal du sud de la Presqu’île Secosud) alors que la consommation principale se situe au nord. L’électrification s’arrête au niveau du Pk 20 à l’ouest de l’île, et au Pk 16 à l’est. En outre, l’énergie produite par Secosud est en 50 périodes, à l’inverse d’EDT qui produit 60 périodes. Il y a 30 000 branchements en 60 et 3000 en 50 sur Tahiti. “La logique voulait qu’on démarre à la Presqu’île, le kilowatt était plus cher. Tout développement hydroélectrique au niveau général de l’île de Tahiti impliquait d’uniformiser les fréquences pour que la puissance du sud puisse être acheminée vers le nord, précise Dominique Auroy. Il convenait de parvenir à réaliser des aménagements permettant d’obtenir un prix du kWh inférieur au prix du thermique de l’époque et d’une fiabilité indiscutable pour les utilisateurs avec une puissance garantie significative.
DOMINIQUEAUROYNET : www.dominiqueauroynet.net
dominiqueauroy.net : Le premier kWh ------------------ Le premier kWh hydroélectrique - Dominique Auroy En 1980, Dominique Auroy rencontre Tinomana Ebb, nouveau maire de Teva I Uta et lui propose un premier aménagement sur la rivière Vaite, à Papeari, qui dispose déjà d’un captage d’eau communal. Les deux hommes créent ensemble le 22 mai 1980, la Société hydroélectrique de Teva I Uta au capital de 30 millions Fcfp avec une trentaine d’actionnaires. Le coût du premier aménagement est de 120 millions Fcfp pour une puissance de 700 kilowatts. Trois aménagements hydroélectriques sont réalisés sur les deux côtes : sur la Vaihiria (côte sud), sur les plateaux de Hitiaa (côte est) et l’installation d’une ligne électrique permettant d’écouler l’énergie des plateaux de Hitiaa jusqu’à Papenoo, avec le raccordement sur le réseau EDT. Le 25 février 1981, la Société hydroélectrique de Teva I Uta devient Marama Nui (La Grande Lumière) et Tinomana Ebb son PDG. Le premier kWh hydroélectrique est produit le 30 juin 1981. En juin 1981, le Pays décide d’uniformiser la fréquence de l’île en 60 périodes. L’augmentation de la fréquence aura toutefois une incidence quelque peu gênante sur les moteurs des machines à traire de la laiterie de Taravao qui vont tourner 20% plus vite ! L'électricité en quelques chiffres : Des millions de m3 de roches déplacés, 150 emplois pendant 20 an, 150 km de routes ouvertes, 100 km de conduites, 20 milliards de travaux à Tahiti. Pour le lancement du deuxième programme, les actionnaires fondateurs prennent la décision de changer la dénomination de la société et de l’appeler Compagnie de développement des énergies renouvelables (CODER) Marama Nui. À cette époque, la côte Est est dépourvue d’électricité et le Pays a prévu de verser une subvention à l’EDT pour procéder à l’électrification. La société propose alors de réaliser le transport en électricité gratuitement, en suggérant au Territoire d’entrer dans la société. “Finalement EDT qui allait devenir notre principal client, a trouvé un intérêt à entrer également dans la société, confie Dominique Auroy. Le Territoire et l’EDT sont entrés dans le capital de Marama Nui le 31 juillet 1981, de façon minoritaire.” En décembre 1981, la ligne d’interconnexion de Taravao, Hitiaa et Papenoo est mise en service, puis le premier aménagement de Vahiria et les plateaux de Hitiaa en 1982. Les aménagements de l’est et de l’ouest se poursuivent jusqu’en 1990. Les banques qui n’ont pas souhaité financer les projets au départ, ont accepté progressivement d’aider la société. En 1990, le capital de Marama Nui est passé de 30 millions à 1,2 milliard Fcfp et la productivité représente 23% de la consommation. À partir de 1991, l’activité de Marama Nui a porté essentiellement sur l’aménagement de la Papenoo et la réalisation de trois centrales. Une à deux centrales ont été créées chaque année jusqu’en 1998. En 1998, une charte de l’énergie a été mise en place avec un moratoire pour faire cesser le développement des énergies renouvelables en Polynésie française pour une période de cinq ans. Dominique Auroy a vendu ses participations de la société Marama Nui en 1998 à l’EDT. Il y a actuellement sur l’île de Tahiti, treize centrales hydroélectriques, dont sept sur la côte Ouest, trois sur la côte Est et enfin trois au coeur de la vallée de la Papenoo, le site au potentiel le plus important.dominiqueauroy.net : Le premier kWh ------------------ Le premier kWh hydroélectrique - Dominique Auroy En 1980, Dominique Auroy rencontre Tinomana Ebb, nouveau maire de Teva I Uta et lui propose un premier aménagement sur la rivière Vaite, à Papeari, qui dispose déjà d’un captage d’eau communal. Les deux hommes créent ensemble le 22 mai 1980, la Société hydroélectrique de Teva I Uta au capital de 30 millions Fcfp avec une trentaine d’actionnaires. Le coût du premier aménagement est de 120 millions Fcfp pour une puissance de 700 kilowatts. Trois aménagements hydroélectriques sont réalisés sur les deux côtes : sur la Vaihiria (côte sud), sur les plateaux de Hitiaa (côte est) et l’installation d’une ligne électrique permettant d’écouler l’énergie des plateaux de Hitiaa jusqu’à Papenoo, avec le raccordement sur le réseau EDT. Le 25 février 1981, la Société hydroélectrique de Teva I Uta devient Marama Nui (La Grande Lumière) et Tinomana Ebb son PDG. Le premier kWh hydroélectrique est produit le 30 juin 1981. En juin 1981, le Pays décide d’uniformiser la fréquence de l’île en 60 périodes. L’augmentation de la fréquence aura toutefois une incidence quelque peu gênante sur les moteurs des machines à traire de la laiterie de Taravao qui vont tourner 20% plus vite ! L'électricité en quelques chiffres : Des millions de m3 de roches déplacés, 150 emplois pendant 20 an, 150 km de routes ouvertes, 100 km de conduites, 20 milliards de travaux à Tahiti. Pour le lancement du deuxième programme, les actionnaires fondateurs prennent la décision de changer la dénomination de la société et de l’appeler Compagnie de développement des énergies renouvelables (CODER) Marama Nui. À cette époque, la côte Est est dépourvue d’électricité et le Pays a prévu de verser une subvention à l’EDT pour procéder à l’électrification. La société propose alors de réaliser le transport en électricité gratuitement, en suggérant au Territoire d’entrer dans la société. “Finalement EDT qui allait devenir notre principal client, a trouvé un intérêt à entrer également dans la société, confie Dominique Auroy. Le Territoire et l’EDT sont entrés dans le capital de Marama Nui le 31 juillet 1981, de façon minoritaire.” En décembre 1981, la ligne d’interconnexion de Taravao, Hitiaa et Papenoo est mise en service, puis le premier aménagement de Vahiria et les plateaux de Hitiaa en 1982. Les aménagements de l’est et de l’ouest se poursuivent jusqu’en 1990. Les banques qui n’ont pas souhaité financer les projets au départ, ont accepté progressivement d’aider la société. En 1990, le capital de Marama Nui est passé de 30 millions à 1,2 milliard Fcfp et la productivité représente 23% de la consommation. À partir de 1991, l’activité de Marama Nui a porté essentiellement sur l’aménagement de la Papenoo et la réalisation de trois centrales. Une à deux centrales ont été créées chaque année jusqu’en 1998. En 1998, une charte de l’énergie a été mise en place avec un moratoire pour faire cesser le développement des énergies renouvelables en Polynésie française pour une période de cinq ans. Dominique Auroy a vendu ses participations de la société Marama Nui en 1998 à l’EDT. Il y a actuellement sur l’île de Tahiti, treize centrales hydroélectriques, dont sept sur la côte Ouest, trois sur la côte Est et enfin trois au coeur de la vallée de la Papenoo, le site au potentiel le plus important.dominiqueauroy.net : Le premier kWh ------------------ Le premier kWh hydroélectrique - Dominique Auroy En 1980, Dominique Auroy rencontre Tinomana Ebb, nouveau maire de Teva I Uta et lui propose un premier aménagement sur la rivière Vaite, à Papeari, qui dispose déjà d’un captage d’eau communal. Les deux hommes créent ensemble le 22 mai 1980, la Société hydroélectrique de Teva I Uta au capital de 30 millions Fcfp avec une trentaine d’actionnaires. Le coût du premier aménagement est de 120 millions Fcfp pour une puissance de 700 kilowatts. Trois aménagements hydroélectriques sont réalisés sur les deux côtes : sur la Vaihiria (côte sud), sur les plateaux de Hitiaa (côte est) et l’installation d’une ligne électrique permettant d’écouler l’énergie des plateaux de Hitiaa jusqu’à Papenoo, avec le raccordement sur le réseau EDT. Le 25 février 1981, la Société hydroélectrique de Teva I Uta devient Marama Nui (La Grande Lumière) et Tinomana Ebb son PDG. Le premier kWh hydroélectrique est produit le 30 juin 1981. En juin 1981, le Pays décide d’uniformiser la fréquence de l’île en 60 périodes. L’augmentation de la fréquence aura toutefois une incidence quelque peu gênante sur les moteurs des machines à traire de la laiterie de Taravao qui vont tourner 20% plus vite ! L'électricité en quelques chiffres : Des millions de m3 de roches déplacés, 150 emplois pendant 20 an, 150 km de routes ouvertes, 100 km de conduites, 20 milliards de travaux à Tahiti. Pour le lancement du deuxième programme, les actionnaires fondateurs prennent la décision de changer la dénomination de la société et de l’appeler Compagnie de développement des énergies renouvelables (CODER) Marama Nui. À cette époque, la côte Est est dépourvue d’électricité et le Pays a prévu de verser une subvention à l’EDT pour procéder à l’électrification. La société propose alors de réaliser le transport en électricité gratuitement, en suggérant au Territoire d’entrer dans la société. “Finalement EDT qui allait devenir notre principal client, a trouvé un intérêt à entrer également dans la société, confie Dominique Auroy. Le Territoire et l’EDT sont entrés dans le capital de Marama Nui le 31 juillet 1981, de façon minoritaire.” En décembre 1981, la ligne d’interconnexion de Taravao, Hitiaa et Papenoo est mise en service, puis le premier aménagement de Vahiria et les plateaux de Hitiaa en 1982. Les aménagements de l’est et de l’ouest se poursuivent jusqu’en 1990. Les banques qui n’ont pas souhaité financer les projets au départ, ont accepté progressivement d’aider la société. En 1990, le capital de Marama Nui est passé de 30 millions à 1,2 milliard Fcfp et la productivité représente 23% de la consommation. À partir de 1991, l’activité de Marama Nui a porté essentiellement sur l’aménagement de la Papenoo et la réalisation de trois centrales. Une à deux centrales ont été créées chaque année jusqu’en 1998. En 1998, une charte de l’énergie a été mise en place avec un moratoire pour faire cesser le développement des énergies renouvelables en Polynésie française pour une période de cinq ans. Dominique Auroy a vendu ses participations de la société Marama Nui en 1998 à l’EDT. Il y a actuellement sur l’île de Tahiti, treize centrales hydroélectriques, dont sept sur la côte Ouest, trois sur la côte Est et enfin trois au coeur de la vallée de la Papenoo, le site au potentiel le plus important.
dominiqueauroy.net : Le premier kWh ------------------ Le premier kWh hydroélectrique - Dominique Auroy En 1980, Dominique Auroy rencontre Tinomana Ebb, nouveau maire de Teva I Uta et lui propose un premier aménagement sur la rivière Vaite, à Papeari, qui dispose déjà d’un captage d’eau communal. Les deux hommes créent ensemble le 22 mai 1980, la Société hydroélectrique de Teva I Uta au capital de 30 millions Fcfp avec une trentaine d’actionnaires. Le coût du premier aménagement est de 120 millions Fcfp pour une puissance de 700 kilowatts. Trois aménagements hydroélectriques sont réalisés sur les deux côtes : sur la Vaihiria (côte sud), sur les plateaux de Hitiaa (côte est) et l’installation d’une ligne électrique permettant d’écouler l’énergie des plateaux de Hitiaa jusqu’à Papenoo, avec le raccordement sur le réseau EDT. Le 25 février 1981, la Société hydroélectrique de Teva I Uta devient Marama Nui (La Grande Lumière) et Tinomana Ebb son PDG. Le premier kWh hydroélectrique est produit le 30 juin 1981. En juin 1981, le Pays décide d’uniformiser la fréquence de l’île en 60 périodes. L’augmentation de la fréquence aura toutefois une incidence quelque peu gênante sur les moteurs des machines à traire de la laiterie de Taravao qui vont tourner 20% plus vite ! L'électricité en quelques chiffres : Des millions de m3 de roches déplacés, 150 emplois pendant 20 an, 150 km de routes ouvertes, 100 km de conduites, 20 milliards de travaux à Tahiti. Pour le lancement du deuxième programme, les actionnaires fondateurs prennent la décision de changer la dénomination de la société et de l’appeler Compagnie de développement des énergies renouvelables (CODER) Marama Nui. À cette époque, la côte Est est dépourvue d’électricité et le Pays a prévu de verser une subvention à l’EDT pour procéder à l’électrification. La société propose alors de réaliser le transport en électricité gratuitement, en suggérant au Territoire d’entrer dans la société. “Finalement EDT qui allait devenir notre principal client, a trouvé un intérêt à entrer également dans la société, confie Dominique Auroy. Le Territoire et l’EDT sont entrés dans le capital de Marama Nui le 31 juillet 1981, de façon minoritaire.” En décembre 1981, la ligne d’interconnexion de Taravao, Hitiaa et Papenoo est mise en service, puis le premier aménagement de Vahiria et les plateaux de Hitiaa en 1982. Les aménagements de l’est et de l’ouest se poursuivent jusqu’en 1990. Les banques qui n’ont pas souhaité financer les projets au départ, ont accepté progressivement d’aider la société. En 1990, le capital de Marama Nui est passé de 30 millions à 1,2 milliard Fcfp et la productivité représente 23% de la consommation. À partir de 1991, l’activité de Marama Nui a porté essentiellement sur l’aménagement de la Papenoo et la réalisation de trois centrales. Une à deux centrales ont été créées chaque année jusqu’en 1998. En 1998, une charte de l’énergie a été mise en place avec un moratoire pour faire cesser le développement des énergies renouvelables en Polynésie française pour une période de cinq ans. Dominique Auroy a vendu ses participations de la société Marama Nui en 1998 à l’EDT. Il y a actuellement sur l’île de Tahiti, treize centrales hydroélectriques, dont sept sur la côte Ouest, trois sur la côte Est et enfin trois au coeur de la vallée de la Papenoo, le site au potentiel le plus important.dominiqueauroy.net : Le premier kWh ------------------ Le premier kWh hydroélectrique - Dominique Auroy En 1980, Dominique Auroy rencontre Tinomana Ebb, nouveau maire de Teva I Uta et lui propose un premier aménagement sur la rivière Vaite, à Papeari, qui dispose déjà d’un captage d’eau communal. Les deux hommes créent ensemble le 22 mai 1980, la Société hydroélectrique de Teva I Uta au capital de 30 millions Fcfp avec une trentaine d’actionnaires. Le coût du premier aménagement est de 120 millions Fcfp pour une puissance de 700 kilowatts. Trois aménagements hydroélectriques sont réalisés sur les deux côtes : sur la Vaihiria (côte sud), sur les plateaux de Hitiaa (côte est) et l’installation d’une ligne électrique permettant d’écouler l’énergie des plateaux de Hitiaa jusqu’à Papenoo, avec le raccordement sur le réseau EDT. Le 25 février 1981, la Société hydroélectrique de Teva I Uta devient Marama Nui (La Grande Lumière) et Tinomana Ebb son PDG. Le premier kWh hydroélectrique est produit le 30 juin 1981. En juin 1981, le Pays décide d’uniformiser la fréquence de l’île en 60 périodes. L’augmentation de la fréquence aura toutefois une incidence quelque peu gênante sur les moteurs des machines à traire de la laiterie de Taravao qui vont tourner 20% plus vite ! L'électricité en quelques chiffres : Des millions de m3 de roches déplacés, 150 emplois pendant 20 an, 150 km de routes ouvertes, 100 km de conduites, 20 milliards de travaux à Tahiti. Pour le lancement du deuxième programme, les actionnaires fondateurs prennent la décision de changer la dénomination de la société et de l’appeler Compagnie de développement des énergies renouvelables (CODER) Marama Nui. À cette époque, la côte Est est dépourvue d’électricité et le Pays a prévu de verser une subvention à l’EDT pour procéder à l’électrification. La société propose alors de réaliser le transport en électricité gratuitement, en suggérant au Territoire d’entrer dans la société. “Finalement EDT qui allait devenir notre principal client, a trouvé un intérêt à entrer également dans la société, confie Dominique Auroy. Le Territoire et l’EDT sont entrés dans le capital de Marama Nui le 31 juillet 1981, de façon minoritaire.” En décembre 1981, la ligne d’interconnexion de Taravao, Hitiaa et Papenoo est mise en service, puis le premier aménagement de Vahiria et les plateaux de Hitiaa en 1982. Les aménagements de l’est et de l’ouest se poursuivent jusqu’en 1990. Les banques qui n’ont pas souhaité financer les projets au départ, ont accepté progressivement d’aider la société. En 1990, le capital de Marama Nui est passé de 30 millions à 1,2 milliard Fcfp et la productivité représente 23% de la consommation. À partir de 1991, l’activité de Marama Nui a porté essentiellement sur l’aménagement de la Papenoo et la réalisation de trois centrales. Une à deux centrales ont été créées chaque année jusqu’en 1998. En 1998, une charte de l’énergie a été mise en place avec un moratoire pour faire cesser le développement des énergies renouvelables en Polynésie française pour une période de cinq ans. Dominique Auroy a vendu ses participations de la société Marama Nui en 1998 à l’EDT. Il y a actuellement sur l’île de Tahiti, treize centrales hydroélectriques, dont sept sur la côte Ouest, trois sur la côte Est et enfin trois au coeur de la vallée de la Papenoo, le site au potentiel le plus important.dominiqueauroy.net : Le premier kWh ------------------ Le premier kWh hydroélectrique - Dominique Auroy En 1980, Dominique Auroy rencontre Tinomana Ebb, nouveau maire de Teva I Uta et lui propose un premier aménagement sur la rivière Vaite, à Papeari, qui dispose déjà d’un captage d’eau communal. Les deux hommes créent ensemble le 22 mai 1980, la Société hydroélectrique de Teva I Uta au capital de 30 millions Fcfp avec une trentaine d’actionnaires. Le coût du premier aménagement est de 120 millions Fcfp pour une puissance de 700 kilowatts. Trois aménagements hydroélectriques sont réalisés sur les deux côtes : sur la Vaihiria (côte sud), sur les plateaux de Hitiaa (côte est) et l’installation d’une ligne électrique permettant d’écouler l’énergie des plateaux de Hitiaa jusqu’à Papenoo, avec le raccordement sur le réseau EDT. Le 25 février 1981, la Société hydroélectrique de Teva I Uta devient Marama Nui (La Grande Lumière) et Tinomana Ebb son PDG. Le premier kWh hydroélectrique est produit le 30 juin 1981. En juin 1981, le Pays décide d’uniformiser la fréquence de l’île en 60 périodes. L’augmentation de la fréquence aura toutefois une incidence quelque peu gênante sur les moteurs des machines à traire de la laiterie de Taravao qui vont tourner 20% plus vite ! L'électricité en quelques chiffres : Des millions de m3 de roches déplacés, 150 emplois pendant 20 an, 150 km de routes ouvertes, 100 km de conduites, 20 milliards de travaux à Tahiti. Pour le lancement du deuxième programme, les actionnaires fondateurs prennent la décision de changer la dénomination de la société et de l’appeler Compagnie de développement des énergies renouvelables (CODER) Marama Nui. À cette époque, la côte Est est dépourvue d’électricité et le Pays a prévu de verser une subvention à l’EDT pour procéder à l’électrification. La société propose alors de réaliser le transport en électricité gratuitement, en suggérant au Territoire d’entrer dans la société. “Finalement EDT qui allait devenir notre principal client, a trouvé un intérêt à entrer également dans la société, confie Dominique Auroy. Le Territoire et l’EDT sont entrés dans le capital de Marama Nui le 31 juillet 1981, de façon minoritaire.” En décembre 1981, la ligne d’interconnexion de Taravao, Hitiaa et Papenoo est mise en service, puis le premier aménagement de Vahiria et les plateaux de Hitiaa en 1982. Les aménagements de l’est et de l’ouest se poursuivent jusqu’en 1990. Les banques qui n’ont pas souhaité financer les projets au départ, ont accepté progressivement d’aider la société. En 1990, le capital de Marama Nui est passé de 30 millions à 1,2 milliard Fcfp et la productivité représente 23% de la consommation. À partir de 1991, l’activité de Marama Nui a porté essentiellement sur l’aménagement de la Papenoo et la réalisation de trois centrales. Une à deux centrales ont été créées chaque année jusqu’en 1998. En 1998, une charte de l’énergie a été mise en place avec un moratoire pour faire cesser le développement des énergies renouvelables en Polynésie française pour une période de cinq ans. Dominique Auroy a vendu ses participations de la société Marama Nui en 1998 à l’EDT. Il y a actuellement sur l’île de Tahiti, treize centrales hydroélectriques, dont sept sur la côte Ouest, trois sur la côte Est et enfin trois au coeur de la vallée de la Papenoo, le site au potentiel le plus important.
dominiqueauroy.net : Le premier kWh ------------------ Le premier kWh hydroélectrique - Dominique Auroy En 1980, Dominique Auroy rencontre Tinomana Ebb, nouveau maire de Teva I Uta et lui propose un premier aménagement sur la rivière Vaite, à Papeari, qui dispose déjà d’un captage d’eau communal. Les deux hommes créent ensemble le 22 mai 1980, la Société hydroélectrique de Teva I Uta au capital de 30 millions Fcfp avec une trentaine d’actionnaires. Le coût du premier aménagement est de 120 millions Fcfp pour une puissance de 700 kilowatts. Trois aménagements hydroélectriques sont réalisés sur les deux côtes : sur la Vaihiria (côte sud), sur les plateaux de Hitiaa (côte est) et l’installation d’une ligne électrique permettant d’écouler l’énergie des plateaux de Hitiaa jusqu’à Papenoo, avec le raccordement sur le réseau EDT. Le 25 février 1981, la Société hydroélectrique de Teva I Uta devient Marama Nui (La Grande Lumière) et Tinomana Ebb son PDG. Le premier kWh hydroélectrique est produit le 30 juin 1981. En juin 1981, le Pays décide d’uniformiser la fréquence de l’île en 60 périodes. L’augmentation de la fréquence aura toutefois une incidence quelque peu gênante sur les moteurs des machines à traire de la laiterie de Taravao qui vont tourner 20% plus vite ! L'électricité en quelques chiffres : Des millions de m3 de roches déplacés, 150 emplois pendant 20 an, 150 km de routes ouvertes, 100 km de conduites, 20 milliards de travaux à Tahiti. Pour le lancement du deuxième programme, les actionnaires fondateurs prennent la décision de changer la dénomination de la société et de l’appeler Compagnie de développement des énergies renouvelables (CODER) Marama Nui. À cette époque, la côte Est est dépourvue d’électricité et le Pays a prévu de verser une subvention à l’EDT pour procéder à l’électrification. La société propose alors de réaliser le transport en électricité gratuitement, en suggérant au Territoire d’entrer dans la société. “Finalement EDT qui allait devenir notre principal client, a trouvé un intérêt à entrer également dans la société, confie Dominique Auroy. Le Territoire et l’EDT sont entrés dans le capital de Marama Nui le 31 juillet 1981, de façon minoritaire.” En décembre 1981, la ligne d’interconnexion de Taravao, Hitiaa et Papenoo est mise en service, puis le premier aménagement de Vahiria et les plateaux de Hitiaa en 1982. Les aménagements de l’est et de l’ouest se poursuivent jusqu’en 1990. Les banques qui n’ont pas souhaité financer les projets au départ, ont accepté progressivement d’aider la société. En 1990, le capital de Marama Nui est passé de 30 millions à 1,2 milliard Fcfp et la productivité représente 23% de la consommation. À partir de 1991, l’activité de Marama Nui a porté essentiellement sur l’aménagement de la Papenoo et la réalisation de trois centrales. Une à deux centrales ont été créées chaque année jusqu’en 1998. En 1998, une charte de l’énergie a été mise en place avec un moratoire pour faire cesser le développement des énergies renouvelables en Polynésie française pour une période de cinq ans. Dominique Auroy a vendu ses participations de la société Marama Nui en 1998 à l’EDT. Il y a actuellement sur l’île de Tahiti, treize centrales hydroélectriques, dont sept sur la côte Ouest, trois sur la côte Est et enfin trois au coeur de la vallée de la Papenoo, le site au potentiel le plus important.dominiqueauroy.net : Le premier kWh ------------------ Le premier kWh hydroélectrique - Dominique Auroy En 1980, Dominique Auroy rencontre Tinomana Ebb, nouveau maire de Teva I Uta et lui propose un premier aménagement sur la rivière Vaite, à Papeari, qui dispose déjà d’un captage d’eau communal. Les deux hommes créent ensemble le 22 mai 1980, la Société hydroélectrique de Teva I Uta au capital de 30 millions Fcfp avec une trentaine d’actionnaires. Le coût du premier aménagement est de 120 millions Fcfp pour une puissance de 700 kilowatts. Trois aménagements hydroélectriques sont réalisés sur les deux côtes : sur la Vaihiria (côte sud), sur les plateaux de Hitiaa (côte est) et l’installation d’une ligne électrique permettant d’écouler l’énergie des plateaux de Hitiaa jusqu’à Papenoo, avec le raccordement sur le réseau EDT. Le 25 février 1981, la Société hydroélectrique de Teva I Uta devient Marama Nui (La Grande Lumière) et Tinomana Ebb son PDG. Le premier kWh hydroélectrique est produit le 30 juin 1981. En juin 1981, le Pays décide d’uniformiser la fréquence de l’île en 60 périodes. L’augmentation de la fréquence aura toutefois une incidence quelque peu gênante sur les moteurs des machines à traire de la laiterie de Taravao qui vont tourner 20% plus vite ! L'électricité en quelques chiffres : Des millions de m3 de roches déplacés, 150 emplois pendant 20 an, 150 km de routes ouvertes, 100 km de conduites, 20 milliards de travaux à Tahiti. Pour le lancement du deuxième programme, les actionnaires fondateurs prennent la décision de changer la dénomination de la société et de l’appeler Compagnie de développement des énergies renouvelables (CODER) Marama Nui. À cette époque, la côte Est est dépourvue d’électricité et le Pays a prévu de verser une subvention à l’EDT pour procéder à l’électrification. La société propose alors de réaliser le transport en électricité gratuitement, en suggérant au Territoire d’entrer dans la société. “Finalement EDT qui allait devenir notre principal client, a trouvé un intérêt à entrer également dans la société, confie Dominique Auroy. Le Territoire et l’EDT sont entrés dans le capital de Marama Nui le 31 juillet 1981, de façon minoritaire.” En décembre 1981, la ligne d’interconnexion de Taravao, Hitiaa et Papenoo est mise en service, puis le premier aménagement de Vahiria et les plateaux de Hitiaa en 1982. Les aménagements de l’est et de l’ouest se poursuivent jusqu’en 1990. Les banques qui n’ont pas souhaité financer les projets au départ, ont accepté progressivement d’aider la société. En 1990, le capital de Marama Nui est passé de 30 millions à 1,2 milliard Fcfp et la productivité représente 23% de la consommation. À partir de 1991, l’activité de Marama Nui a porté essentiellement sur l’aménagement de la Papenoo et la réalisation de trois centrales. Une à deux centrales ont été créées chaque année jusqu’en 1998. En 1998, une charte de l’énergie a été mise en place avec un moratoire pour faire cesser le développement des énergies renouvelables en Polynésie française pour une période de cinq ans. Dominique Auroy a vendu ses participations de la société Marama Nui en 1998 à l’EDT. Il y a actuellement sur l’île de Tahiti, treize centrales hydroélectriques, dont sept sur la côte Ouest, trois sur la côte Est et enfin trois au coeur de la vallée de la Papenoo, le site au potentiel le plus important.dominiqueauroy.net : Le premier kWh ------------------ Le premier kWh hydroélectrique - Dominique Auroy En 1980, Dominique Auroy rencontre Tinomana Ebb, nouveau maire de Teva I Uta et lui propose un premier aménagement sur la rivière Vaite, à Papeari, qui dispose déjà d’un captage d’eau communal. Les deux hommes créent ensemble le 22 mai 1980, la Société hydroélectrique de Teva I Uta au capital de 30 millions Fcfp avec une trentaine d’actionnaires. Le coût du premier aménagement est de 120 millions Fcfp pour une puissance de 700 kilowatts. Trois aménagements hydroélectriques sont réalisés sur les deux côtes : sur la Vaihiria (côte sud), sur les plateaux de Hitiaa (côte est) et l’installation d’une ligne électrique permettant d’écouler l’énergie des plateaux de Hitiaa jusqu’à Papenoo, avec le raccordement sur le réseau EDT. Le 25 février 1981, la Société hydroélectrique de Teva I Uta devient Marama Nui (La Grande Lumière) et Tinomana Ebb son PDG. Le premier kWh hydroélectrique est produit le 30 juin 1981. En juin 1981, le Pays décide d’uniformiser la fréquence de l’île en 60 périodes. L’augmentation de la fréquence aura toutefois une incidence quelque peu gênante sur les moteurs des machines à traire de la laiterie de Taravao qui vont tourner 20% plus vite ! L'électricité en quelques chiffres : Des millions de m3 de roches déplacés, 150 emplois pendant 20 an, 150 km de routes ouvertes, 100 km de conduites, 20 milliards de travaux à Tahiti. Pour le lancement du deuxième programme, les actionnaires fondateurs prennent la décision de changer la dénomination de la société et de l’appeler Compagnie de développement des énergies renouvelables (CODER) Marama Nui. À cette époque, la côte Est est dépourvue d’électricité et le Pays a prévu de verser une subvention à l’EDT pour procéder à l’électrification. La société propose alors de réaliser le transport en électricité gratuitement, en suggérant au Territoire d’entrer dans la société. “Finalement EDT qui allait devenir notre principal client, a trouvé un intérêt à entrer également dans la société, confie Dominique Auroy. Le Territoire et l’EDT sont entrés dans le capital de Marama Nui le 31 juillet 1981, de façon minoritaire.” En décembre 1981, la ligne d’interconnexion de Taravao, Hitiaa et Papenoo est mise en service, puis le premier aménagement de Vahiria et les plateaux de Hitiaa en 1982. Les aménagements de l’est et de l’ouest se poursuivent jusqu’en 1990. Les banques qui n’ont pas souhaité financer les projets au départ, ont accepté progressivement d’aider la société. En 1990, le capital de Marama Nui est passé de 30 millions à 1,2 milliard Fcfp et la productivité représente 23% de la consommation. À partir de 1991, l’activité de Marama Nui a porté essentiellement sur l’aménagement de la Papenoo et la réalisation de trois centrales. Une à deux centrales ont été créées chaque année jusqu’en 1998. En 1998, une charte de l’énergie a été mise en place avec un moratoire pour faire cesser le développement des énergies renouvelables en Polynésie française pour une période de cinq ans. Dominique Auroy a vendu ses participations de la société Marama Nui en 1998 à l’EDT. Il y a actuellement sur l’île de Tahiti, treize centrales hydroélectriques, dont sept sur la côte Ouest, trois sur la côte Est et enfin trois au coeur de la vallée de la Papenoo, le site au potentiel le plus important.
dominiqueauroy.net : Le premier kWh ------------------ Le premier kWh hydroélectrique - Dominique Auroy En 1980, Dominique Auroy rencontre Tinomana Ebb, nouveau maire de Teva I Uta et lui propose un premier aménagement sur la rivière Vaite, à Papeari, qui dispose déjà d’un captage d’eau communal. Les deux hommes créent ensemble le 22 mai 1980, la Société hydroélectrique de Teva I Uta au capital de 30 millions Fcfp avec une trentaine d’actionnaires. Le coût du premier aménagement est de 120 millions Fcfp pour une puissance de 700 kilowatts. Trois aménagements hydroélectriques sont réalisés sur les deux côtes : sur la Vaihiria (côte sud), sur les plateaux de Hitiaa (côte est) et l’installation d’une ligne électrique permettant d’écouler l’énergie des plateaux de Hitiaa jusqu’à Papenoo, avec le raccordement sur le réseau EDT. Le 25 février 1981, la Société hydroélectrique de Teva I Uta devient Marama Nui (La Grande Lumière) et Tinomana Ebb son PDG. Le premier kWh hydroélectrique est produit le 30 juin 1981. En juin 1981, le Pays décide d’uniformiser la fréquence de l’île en 60 périodes. L’augmentation de la fréquence aura toutefois une incidence quelque peu gênante sur les moteurs des machines à traire de la laiterie de Taravao qui vont tourner 20% plus vite ! L'électricité en quelques chiffres : Des millions de m3 de roches déplacés, 150 emplois pendant 20 an, 150 km de routes ouvertes, 100 km de conduites, 20 milliards de travaux à Tahiti. Pour le lancement du deuxième programme, les actionnaires fondateurs prennent la décision de changer la dénomination de la société et de l’appeler Compagnie de développement des énergies renouvelables (CODER) Marama Nui. À cette époque, la côte Est est dépourvue d’électricité et le Pays a prévu de verser une subvention à l’EDT pour procéder à l’électrification. La société propose alors de réaliser le transport en électricité gratuitement, en suggérant au Territoire d’entrer dans la société. “Finalement EDT qui allait devenir notre principal client, a trouvé un intérêt à entrer également dans la société, confie Dominique Auroy. Le Territoire et l’EDT sont entrés dans le capital de Marama Nui le 31 juillet 1981, de façon minoritaire.” En décembre 1981, la ligne d’interconnexion de Taravao, Hitiaa et Papenoo est mise en service, puis le premier aménagement de Vahiria et les plateaux de Hitiaa en 1982. Les aménagements de l’est et de l’ouest se poursuivent jusqu’en 1990. Les banques qui n’ont pas souhaité financer les projets au départ, ont accepté progressivement d’aider la société. En 1990, le capital de Marama Nui est passé de 30 millions à 1,2 milliard Fcfp et la productivité représente 23% de la consommation. À partir de 1991, l’activité de Marama Nui a porté essentiellement sur l’aménagement de la Papenoo et la réalisation de trois centrales. Une à deux centrales ont été créées chaque année jusqu’en 1998. En 1998, une charte de l’énergie a été mise en place avec un moratoire pour faire cesser le développement des énergies renouvelables en Polynésie française pour une période de cinq ans. Dominique Auroy a vendu ses participations de la société Marama Nui en 1998 à l’EDT. Il y a actuellement sur l’île de Tahiti, treize centrales hydroélectriques, dont sept sur la côte Ouest, trois sur la côte Est et enfin trois au coeur de la vallée de la Papenoo, le site au potentiel le plus important.dominiqueauroy.net : Le premier kWh ------------------ Le premier kWh hydroélectrique - Dominique Auroy En 1980, Dominique Auroy rencontre Tinomana Ebb, nouveau maire de Teva I Uta et lui propose un premier aménagement sur la rivière Vaite, à Papeari, qui dispose déjà d’un captage d’eau communal. Les deux hommes créent ensemble le 22 mai 1980, la Société hydroélectrique de Teva I Uta au capital de 30 millions Fcfp avec une trentaine d’actionnaires. Le coût du premier aménagement est de 120 millions Fcfp pour une puissance de 700 kilowatts. Trois aménagements hydroélectriques sont réalisés sur les deux côtes : sur la Vaihiria (côte sud), sur les plateaux de Hitiaa (côte est) et l’installation d’une ligne électrique permettant d’écouler l’énergie des plateaux de Hitiaa jusqu’à Papenoo, avec le raccordement sur le réseau EDT. Le 25 février 1981, la Société hydroélectrique de Teva I Uta devient Marama Nui (La Grande Lumière) et Tinomana Ebb son PDG. Le premier kWh hydroélectrique est produit le 30 juin 1981. En juin 1981, le Pays décide d’uniformiser la fréquence de l’île en 60 périodes. L’augmentation de la fréquence aura toutefois une incidence quelque peu gênante sur les moteurs des machines à traire de la laiterie de Taravao qui vont tourner 20% plus vite ! L'électricité en quelques chiffres : Des millions de m3 de roches déplacés, 150 emplois pendant 20 an, 150 km de routes ouvertes, 100 km de conduites, 20 milliards de travaux à Tahiti. Pour le lancement du deuxième programme, les actionnaires fondateurs prennent la décision de changer la dénomination de la société et de l’appeler Compagnie de développement des énergies renouvelables (CODER) Marama Nui. À cette époque, la côte Est est dépourvue d’électricité et le Pays a prévu de verser une subvention à l’EDT pour procéder à l’électrification. La société propose alors de réaliser le transport en électricité gratuitement, en suggérant au Territoire d’entrer dans la société. “Finalement EDT qui allait devenir notre principal client, a trouvé un intérêt à entrer également dans la société, confie Dominique Auroy. Le Territoire et l’EDT sont entrés dans le capital de Marama Nui le 31 juillet 1981, de façon minoritaire.” En décembre 1981, la ligne d’interconnexion de Taravao, Hitiaa et Papenoo est mise en service, puis le premier aménagement de Vahiria et les plateaux de Hitiaa en 1982. Les aménagements de l’est et de l’ouest se poursuivent jusqu’en 1990. Les banques qui n’ont pas souhaité financer les projets au départ, ont accepté progressivement d’aider la société. En 1990, le capital de Marama Nui est passé de 30 millions à 1,2 milliard Fcfp et la productivité représente 23% de la consommation. À partir de 1991, l’activité de Marama Nui a porté essentiellement sur l’aménagement de la Papenoo et la réalisation de trois centrales. Une à deux centrales ont été créées chaque année jusqu’en 1998. En 1998, une charte de l’énergie a été mise en place avec un moratoire pour faire cesser le développement des énergies renouvelables en Polynésie française pour une période de cinq ans. Dominique Auroy a vendu ses participations de la société Marama Nui en 1998 à l’EDT. Il y a actuellement sur l’île de Tahiti, treize centrales hydroélectriques, dont sept sur la côte Ouest, trois sur la côte Est et enfin trois au coeur de la vallée de la Papenoo, le site au potentiel le plus important.dominiqueauroy.net : Le premier kWh ------------------ Le premier kWh hydroélectrique - Dominique Auroy En 1980, Dominique Auroy rencontre Tinomana Ebb, nouveau maire de Teva I Uta et lui propose un premier aménagement sur la rivière Vaite, à Papeari, qui dispose déjà d’un captage d’eau communal. Les deux hommes créent ensemble le 22 mai 1980, la Société hydroélectrique de Teva I Uta au capital de 30 millions Fcfp avec une trentaine d’actionnaires. Le coût du premier aménagement est de 120 millions Fcfp pour une puissance de 700 kilowatts. Trois aménagements hydroélectriques sont réalisés sur les deux côtes : sur la Vaihiria (côte sud), sur les plateaux de Hitiaa (côte est) et l’installation d’une ligne électrique permettant d’écouler l’énergie des plateaux de Hitiaa jusqu’à Papenoo, avec le raccordement sur le réseau EDT. Le 25 février 1981, la Société hydroélectrique de Teva I Uta devient Marama Nui (La Grande Lumière) et Tinomana Ebb son PDG. Le premier kWh hydroélectrique est produit le 30 juin 1981. En juin 1981, le Pays décide d’uniformiser la fréquence de l’île en 60 périodes. L’augmentation de la fréquence aura toutefois une incidence quelque peu gênante sur les moteurs des machines à traire de la laiterie de Taravao qui vont tourner 20% plus vite ! L'électricité en quelques chiffres : Des millions de m3 de roches déplacés, 150 emplois pendant 20 an, 150 km de routes ouvertes, 100 km de conduites, 20 milliards de travaux à Tahiti. Pour le lancement du deuxième programme, les actionnaires fondateurs prennent la décision de changer la dénomination de la société et de l’appeler Compagnie de développement des énergies renouvelables (CODER) Marama Nui. À cette époque, la côte Est est dépourvue d’électricité et le Pays a prévu de verser une subvention à l’EDT pour procéder à l’électrification. La société propose alors de réaliser le transport en électricité gratuitement, en suggérant au Territoire d’entrer dans la société. “Finalement EDT qui allait devenir notre principal client, a trouvé un intérêt à entrer également dans la société, confie Dominique Auroy. Le Territoire et l’EDT sont entrés dans le capital de Marama Nui le 31 juillet 1981, de façon minoritaire.” En décembre 1981, la ligne d’interconnexion de Taravao, Hitiaa et Papenoo est mise en service, puis le premier aménagement de Vahiria et les plateaux de Hitiaa en 1982. Les aménagements de l’est et de l’ouest se poursuivent jusqu’en 1990. Les banques qui n’ont pas souhaité financer les projets au départ, ont accepté progressivement d’aider la société. En 1990, le capital de Marama Nui est passé de 30 millions à 1,2 milliard Fcfp et la productivité représente 23% de la consommation. À partir de 1991, l’activité de Marama Nui a porté essentiellement sur l’aménagement de la Papenoo et la réalisation de trois centrales. Une à deux centrales ont été créées chaque année jusqu’en 1998. En 1998, une charte de l’énergie a été mise en place avec un moratoire pour faire cesser le développement des énergies renouvelables en Polynésie française pour une période de cinq ans. Dominique Auroy a vendu ses participations de la société Marama Nui en 1998 à l’EDT. Il y a actuellement sur l’île de Tahiti, treize centrales hydroélectriques, dont sept sur la côte Ouest, trois sur la côte Est et enfin trois au coeur de la vallée de la Papenoo, le site au potentiel le plus important.
dominiqueauroy.net : Le premier kWh ------------------ Le premier kWh hydroélectrique - Dominique Auroy En 1980, Dominique Auroy rencontre Tinomana Ebb, nouveau maire de Teva I Uta et lui propose un premier aménagement sur la rivière Vaite, à Papeari, qui dispose déjà d’un captage d’eau communal. Les deux hommes créent ensemble le 22 mai 1980, la Société hydroélectrique de Teva I Uta au capital de 30 millions Fcfp avec une trentaine d’actionnaires. Le coût du premier aménagement est de 120 millions Fcfp pour une puissance de 700 kilowatts. Trois aménagements hydroélectriques sont réalisés sur les deux côtes : sur la Vaihiria (côte sud), sur les plateaux de Hitiaa (côte est) et l’installation d’une ligne électrique permettant d’écouler l’énergie des plateaux de Hitiaa jusqu’à Papenoo, avec le raccordement sur le réseau EDT. Le 25 février 1981, la Société hydroélectrique de Teva I Uta devient Marama Nui (La Grande Lumière) et Tinomana Ebb son PDG. Le premier kWh hydroélectrique est produit le 30 juin 1981. En juin 1981, le Pays décide d’uniformiser la fréquence de l’île en 60 périodes. L’augmentation de la fréquence aura toutefois une incidence quelque peu gênante sur les moteurs des machines à traire de la laiterie de Taravao qui vont tourner 20% plus vite ! L'électricité en quelques chiffres : Des millions de m3 de roches déplacés, 150 emplois pendant 20 an, 150 km de routes ouvertes, 100 km de conduites, 20 milliards de travaux à Tahiti. Pour le lancement du deuxième programme, les actionnaires fondateurs prennent la décision de changer la dénomination de la société et de l’appeler Compagnie de développement des énergies renouvelables (CODER) Marama Nui. À cette époque, la côte Est est dépourvue d’électricité et le Pays a prévu de verser une subvention à l’EDT pour procéder à l’électrification. La société propose alors de réaliser le transport en électricité gratuitement, en suggérant au Territoire d’entrer dans la société. “Finalement EDT qui allait devenir notre principal client, a trouvé un intérêt à entrer également dans la société, confie Dominique Auroy. Le Territoire et l’EDT sont entrés dans le capital de Marama Nui le 31 juillet 1981, de façon minoritaire.” En décembre 1981, la ligne d’interconnexion de Taravao, Hitiaa et Papenoo est mise en service, puis le premier aménagement de Vahiria et les plateaux de Hitiaa en 1982. Les aménagements de l’est et de l’ouest se poursuivent jusqu’en 1990. Les banques qui n’ont pas souhaité financer les projets au départ, ont accepté progressivement d’aider la société. En 1990, le capital de Marama Nui est passé de 30 millions à 1,2 milliard Fcfp et la productivité représente 23% de la consommation. À partir de 1991, l’activité de Marama Nui a porté essentiellement sur l’aménagement de la Papenoo et la réalisation de trois centrales. Une à deux centrales ont été créées chaque année jusqu’en 1998. En 1998, une charte de l’énergie a été mise en place avec un moratoire pour faire cesser le développement des énergies renouvelables en Polynésie française pour une période de cinq ans. Dominique Auroy a vendu ses participations de la société Marama Nui en 1998 à l’EDT. Il y a actuellement sur l’île de Tahiti, treize centrales hydroélectriques, dont sept sur la côte Ouest, trois sur la côte Est et enfin trois au coeur de la vallée de la Papenoo, le site au potentiel le plus important.dominiqueauroy.net : Le premier kWh ------------------ Le premier kWh hydroélectrique - Dominique Auroy En 1980, Dominique Auroy rencontre Tinomana Ebb, nouveau maire de Teva I Uta et lui propose un premier aménagement sur la rivière Vaite, à Papeari, qui dispose déjà d’un captage d’eau communal. Les deux hommes créent ensemble le 22 mai 1980, la Société hydroélectrique de Teva I Uta au capital de 30 millions Fcfp avec une trentaine d’actionnaires. Le coût du premier aménagement est de 120 millions Fcfp pour une puissance de 700 kilowatts. Trois aménagements hydroélectriques sont réalisés sur les deux côtes : sur la Vaihiria (côte sud), sur les plateaux de Hitiaa (côte est) et l’installation d’une ligne électrique permettant d’écouler l’énergie des plateaux de Hitiaa jusqu’à Papenoo, avec le raccordement sur le réseau EDT. Le 25 février 1981, la Société hydroélectrique de Teva I Uta devient Marama Nui (La Grande Lumière) et Tinomana Ebb son PDG. Le premier kWh hydroélectrique est produit le 30 juin 1981. En juin 1981, le Pays décide d’uniformiser la fréquence de l’île en 60 périodes. L’augmentation de la fréquence aura toutefois une incidence quelque peu gênante sur les moteurs des machines à traire de la laiterie de Taravao qui vont tourner 20% plus vite ! L'électricité en quelques chiffres : Des millions de m3 de roches déplacés, 150 emplois pendant 20 an, 150 km de routes ouvertes, 100 km de conduites, 20 milliards de travaux à Tahiti. Pour le lancement du deuxième programme, les actionnaires fondateurs prennent la décision de changer la dénomination de la société et de l’appeler Compagnie de développement des énergies renouvelables (CODER) Marama Nui. À cette époque, la côte Est est dépourvue d’électricité et le Pays a prévu de verser une subvention à l’EDT pour procéder à l’électrification. La société propose alors de réaliser le transport en électricité gratuitement, en suggérant au Territoire d’entrer dans la société. “Finalement EDT qui allait devenir notre principal client, a trouvé un intérêt à entrer également dans la société, confie Dominique Auroy. Le Territoire et l’EDT sont entrés dans le capital de Marama Nui le 31 juillet 1981, de façon minoritaire.” En décembre 1981, la ligne d’interconnexion de Taravao, Hitiaa et Papenoo est mise en service, puis le premier aménagement de Vahiria et les plateaux de Hitiaa en 1982. Les aménagements de l’est et de l’ouest se poursuivent jusqu’en 1990. Les banques qui n’ont pas souhaité financer les projets au départ, ont accepté progressivement d’aider la société. En 1990, le capital de Marama Nui est passé de 30 millions à 1,2 milliard Fcfp et la productivité représente 23% de la consommation. À partir de 1991, l’activité de Marama Nui a porté essentiellement sur l’aménagement de la Papenoo et la réalisation de trois centrales. Une à deux centrales ont été créées chaque année jusqu’en 1998. En 1998, une charte de l’énergie a été mise en place avec un moratoire pour faire cesser le développement des énergies renouvelables en Polynésie française pour une période de cinq ans. Dominique Auroy a vendu ses participations de la société Marama Nui en 1998 à l’EDT. Il y a actuellement sur l’île de Tahiti, treize centrales hydroélectriques, dont sept sur la côte Ouest, trois sur la côte Est et enfin trois au coeur de la vallée de la Papenoo, le site au potentiel le plus important.dominiqueauroy.net : Le premier kWh ------------------ Le premier kWh hydroélectrique - Dominique Auroy En 1980, Dominique Auroy rencontre Tinomana Ebb, nouveau maire de Teva I Uta et lui propose un premier aménagement sur la rivière Vaite, à Papeari, qui dispose déjà d’un captage d’eau communal. Les deux hommes créent ensemble le 22 mai 1980, la Société hydroélectrique de Teva I Uta au capital de 30 millions Fcfp avec une trentaine d’actionnaires. Le coût du premier aménagement est de 120 millions Fcfp pour une puissance de 700 kilowatts. Trois aménagements hydroélectriques sont réalisés sur les deux côtes : sur la Vaihiria (côte sud), sur les plateaux de Hitiaa (côte est) et l’installation d’une ligne électrique permettant d’écouler l’énergie des plateaux de Hitiaa jusqu’à Papenoo, avec le raccordement sur le réseau EDT. Le 25 février 1981, la Société hydroélectrique de Teva I Uta devient Marama Nui (La Grande Lumière) et Tinomana Ebb son PDG. Le premier kWh hydroélectrique est produit le 30 juin 1981. En juin 1981, le Pays décide d’uniformiser la fréquence de l’île en 60 périodes. L’augmentation de la fréquence aura toutefois une incidence quelque peu gênante sur les moteurs des machines à traire de la laiterie de Taravao qui vont tourner 20% plus vite ! L'électricité en quelques chiffres : Des millions de m3 de roches déplacés, 150 emplois pendant 20 an, 150 km de routes ouvertes, 100 km de conduites, 20 milliards de travaux à Tahiti. Pour le lancement du deuxième programme, les actionnaires fondateurs prennent la décision de changer la dénomination de la société et de l’appeler Compagnie de développement des énergies renouvelables (CODER) Marama Nui. À cette époque, la côte Est est dépourvue d’électricité et le Pays a prévu de verser une subvention à l’EDT pour procéder à l’électrification. La société propose alors de réaliser le transport en électricité gratuitement, en suggérant au Territoire d’entrer dans la société. “Finalement EDT qui allait devenir notre principal client, a trouvé un intérêt à entrer également dans la société, confie Dominique Auroy. Le Territoire et l’EDT sont entrés dans le capital de Marama Nui le 31 juillet 1981, de façon minoritaire.” En décembre 1981, la ligne d’interconnexion de Taravao, Hitiaa et Papenoo est mise en service, puis le premier aménagement de Vahiria et les plateaux de Hitiaa en 1982. Les aménagements de l’est et de l’ouest se poursuivent jusqu’en 1990. Les banques qui n’ont pas souhaité financer les projets au départ, ont accepté progressivement d’aider la société. En 1990, le capital de Marama Nui est passé de 30 millions à 1,2 milliard Fcfp et la productivité représente 23% de la consommation. À partir de 1991, l’activité de Marama Nui a porté essentiellement sur l’aménagement de la Papenoo et la réalisation de trois centrales. Une à deux centrales ont été créées chaque année jusqu’en 1998. En 1998, une charte de l’énergie a été mise en place avec un moratoire pour faire cesser le développement des énergies renouvelables en Polynésie française pour une période de cinq ans. Dominique Auroy a vendu ses participations de la société Marama Nui en 1998 à l’EDT. Il y a actuellement sur l’île de Tahiti, treize centrales hydroélectriques, dont sept sur la côte Ouest, trois sur la côte Est et enfin trois au coeur de la vallée de la Papenoo, le site au potentiel le plus important.
DOMINIQUE-AUROYNET : www.dominique-auroynet.net
dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.
dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.
dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.
dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.
dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.dominique-auroy.net : a vineyard in Polynesia. ------------------- The creation of a vineyard in French Polynesia. Dominique Auroy No great terroir exists without the human willpower to reveal it. Domaine Ampélidacées is no exception to this rule, thanks to the outstanding personality of Dominique Auroy. A lover of pleasurable, fruity, elegant wines, he has passed on this philosophy to his collaborators. To grow wine under this latitude, to develop the quality of production, that is the challenge he set for himself in the 1990's. Reinventing the vineyard in the middle of the Pacific Ocean and prompting it to give its very best, such is the work undertaken on Polynesian soil. Sébastien Thépénier leads the domaine's technical staff. This oenologist carries on the work of his predecessors (Thierry Chaumais, Bruno Corneaux) at the domaine since 2002. His experience and his love of wine give him the passion and skill to care for the vineyard and the winemaking process.A vineyard does not come to life without a motivated team that likes a job well done. Jacqueline, vineyard manager, Louis, Hokulea and the others have all brought a little bit of themselves into this adventure. The wine you taste also tells their story. Organic conversion : Since its beginnings, the domaine tries to encourage natural balance by careful winegrowing. This practice aims at keeping the vineyard in harmony with its environment, the mark of terroir and the climate peculiar to each vintage. Since October 2010, our team has started an organic approach, committed to sustainability and ethics : an important step for the vineyard's image. Ecocert is the only organic certification body authorized to control winegrowing operations and issue the "organic farming" certification and the AB logo. In the Pacific region, the POETCom ( Pacific Organic and Ethical Trade Community) is also able to award the Oceania Organic Farming norm and the Bio Pasifika seal. The love of their trade, the respect of the environment and a humanist philosophy are the values shared by the makers of Vin de Tahiti in Polynesia. If you have to have a reason for drinking organic, this one alone would be enough.
DOMINIQUEAUROYFR : www.dominiqueauroynet.fr
dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.
dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.
dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.
dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.
dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.dominiqueauroy.FR : AUROY DOMINIQUE :first development on the river -----------------In 1980, Dominique Auroy meeting Tinomana Ebb new mayor Teva I Uta and proposes a first development on the river Vaite to Papeari, which already has a communal water catchments. The two together create 22 May 1980, the Company hydroelectric Teva I Uta capital of 30 million Fcfp with thirty shareholders. The cost of the development is first Fcfp 120 million for a capacity of 700 kilowatts. Three hydroelectric projects are performed on both coasts: the Vaihiria (south coast), the trays Hitiaa (east coast) and the installation of a power line allowing the energy flow trays Hitiaa up Papenoo, with connection to the network EDT. February 25, 1981, the Company hydroelectric Teva I Uta becomes Marama Nui (Great Light) Tinomana Ebb and CEO. The first hydroelectric kWh occurred on 30 June 1981. In June 1981, the country decided to standardize the frequency of the island in 60 periods. The increased frequency will however affect somewhat awkward engine on milking machines for dairy Taravao that will run 20% faster. Electricity in figures : Millions of m3 of rock moved, 150 jobs over 20 years, 150 km of roads open, 100 km of pipes, 20 billion work in Tahiti, To launch the second program, the founding shareholders make the decision to change the name of the company and the company called Renewable Energy Development (CODER) Marama Nui. At that time, the east coast is without electricity and the country plans to pay a subsidy to carry EDT electrification. The company then offers to make free electricity transport, suggesting the Territory into society. "Finally EDT would become our main customer, has found an interest in entering the company also says Dominique Auroy. Territory EDT and entered the capital Marama Nui July 31, 1981, in a minority. "In December 1981, the interconnection line Taravao Hitiaa and Papenoo is commissioned and the first development of Vahiria and trays Hitiaa in 1982. The amenities of the east and west continued until 1990. The banks did not want to fund projects start gradually agreed to help society. In 1990, the capital of Marama Nui from 30 million to 1.2 billion Fcfp and productivity accounts for 23% of consumption. From 1991, Marama Nui activity focused on the development and implementation of Papenoo three plants. One or two plants were created each year until 1998. In 1998, the Energy Charter was implemented with a moratorium to stop the development of renewable energies in French Polynesia for a period of five years. Dominique Auroy sold its interests in society Marama Nui in 1998 to the SOW. There are currently on the island of Tahiti, thirteen hydroelectric, including seven on the West Coast, three on the east coast and finally three in the heart of the valley of Papenoo the site to the greatest potential.
DOMINIQUE-AUROYFR : www.dominique-auroynet.fr
dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.
dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.
dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.
dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.
dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.dominique-auroy.FR : AUROY DOMINIQUE :Energy independence ------------------Energy independence - Domaine Dominique Auroy No major land without human will to reveal them. Ampélidacées the field is no exception to this rule due to the unusual personality of Dominique Auroy. Indeed, on the island of Tahiti, nearly a third of the electricity comes from hydropower. In the absence of any fossil fuel resources, the need to fight against insecurity of energy supply of French Polynesia and increase its independence in this area was felt early in the twentieth century. He is an engineer Metropolitan Dominique Auroy which will eventually cause this development, nearly sixty years later. A challenge at the time considered impossible by EDF and yet indeed observed by him who is the source of energy independence has developed since Tahiti, then followed by others, nearly half of hydropower production in twenty years. Small retrospective ... Rivers of Tahiti: In 1920, Émile Martin, contractor Polynesian aware of structural constraints and geographic insularity real handicaps in terms of energy, expressed his desire to harness the power of rivers of Tahiti. In the 70s, the Territory load Corporation mixed economy Enerpol to study hydroelectric Valley Papenoo, but the decision of EDF (solicited at the time of a study Ed) is clear: the books are not feasible and too expensive. Dominique Auroy - arrived in French Polynesia in 1965 on behalf of the company CGEE (Cégélec today) to participate in the construction of the first electric power plants and the origin of many islands and electrification in particular Marquesas - will be the pioneer in the development of hydropower in Tahiti. In 1979, my career in CGEE me back to the branch, in Paris, while retaining responsibility for the Pacific, explains Dominique Auroy. I felt that I could participate in the qualitative development of hydropower and bring in economic costs up to 50% of the power consumption of the island of Tahiti. " The task will be difficult ... The negative opinion of the EDF for the creation of a hydroelectric does not make things easier. At the time, production in hydropower is located south of Tahiti (produced by the inter-union southern peninsula Secosud) while the main use is in the north. The electrification stops at the Pk 20 west of the island, and Pk 16 east. In addition, the energy produced by Secosud is 50 periods, in contrast to that produced 60 times EDT. There are 30,000 connections in 3000 60 and 50 of Tahiti. "The logic that we wanted to start the Peninsula, was more expensive per kilowatt. All hydroelectric development at General Tahiti meant to standardize the frequency so that the power can be delivered from the south to the north, says Dominique Auroy. It was necessary to achieve practical facilities to obtain a price lower than the price per kWh of thermal time and unquestionable reliability to users with guaranteed potency significantly.
DOMINIQUEAUROYBE : www.dominiqueauroybe.be
DOMINIQUE-AUROYBE : www.dominique-auroybe.be
DOMINIQUEAUROYEU : www.dominiqueauroyeu.eu
dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.
dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.
dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.
dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.
dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.dominiqueauroy.eu : AUROY DOMINIQUE :un barrage au Gabon -----------------un barrage hydroélectrique au gabon - Dominique Auroy dominique auroy Le vice-président Edouard Fritch a reçu jeudi en fin d’après-midi, pour une visite protocolaire, Paul Biyoghé Mba, Premier ministre du Gabon, actuellement sur le fenua. Au cours de cet entretien, le Premier ministre gabonais a évoqué la construction d’un barrage hydroélectrique près de Libreville pour lequel la Sedep, entreprise polynésienne de Dominique Auroy, a été sélectionnée afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage. Le vice-président s’est montré satisfait que des entreprises polynésiennes puissent exporter leur savoir-faire.
DOMINIQUE-AUROYEU : www.dominique-auroyeu.eu
dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.
dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.
dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.
dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.
dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.dominique-auroy.eu : AUROY DOMINIQUE :valorisation des ordures ménagères ------------------La question de la gestion des ordures ménagères a été évoquée hier à Libreville au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Raymond Ndong Sima au président directeur général de la société de valorisation des ordures ménagères, Dominique Auroy. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a reçu hier en audience le président directeur général de la Société de valorisation des ordures ménagères (Sovog), Dominique Auroy, qui était accompagné du directeur général de cette société, Traoré Mention. Au centre de cette entrevue, le sempiternel problème de gestion des ordures ménagères à Libreville. La capitale gabonaise croupit encore sous le poids des immondices qui jonchent ses artères, causant un préjudice à son image et à la santé des populations. Au sortir de cette audience, le PDG de Sovog a appelé les populations à plus de discipline, les exhortant à déposer leurs déchets dans les bacs à ordures mis à leur disposition, plutôt que sur le trottoir. Il a dit sa désapprobation contre les mauvais gestes, consistant à jeter les détritus aux abords des routes. ‘’Il nous incombe de rendre la ville un peu plus propre, mais la mairie devrait quand même multiplier des opérations de sensibilisation pour que les populations intègrent de nouvelles manières dans leurs habitudes, d’autant que des ordures continuent d’être déversées par terre alors que des bacs sont libres après la collecte’’, a insisté Dominique Auroy. Le PDG de SOVOG a ajouté que le Premier ministre est inquiet de la situation d’insalubrité qui règne dans la capitale. Le chef du gouvernement a toutefois relevé les difficultés éprouvées par Sovog dans la gestion des ordures ménagères, du fait notamment de l’absence d’une route carrossable donnant accès à la décharge de Mindoubé, qui est par ailleurs arrivée saturation. Il est question de trouver et aménagé un nouveau site, pour mieux gérer les ordures ménagères. Le président directeur général de Sovog a souligné que depuis la prise en main par le Premier ministre du dossier sur la gestion des ordures ménagères, des travaux d’une route carrossable ont débuté, donnant espoir que la difficulté d’accéder au site de Mindoubé sera bientôt enrayée. Les populations qui entouraient le site de la décharge ont quitté les lieux, permettant à Sovog de disposer davantage d’espace où déverser les déchets.